AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erakinus
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 7
Participation RP : 0
Inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Jeu 5 Juin - 18:51

Il était tôt, trop tôt même, les premières lueurs de l’aube commençait a peine a se montrer lorsque je franchis les remparts de mon royaume fraîchement bâtit, je n’étais pas en pleine forme, mais je n’avais d’ailleurs pas besoin de l’être en vue de mon programme hebdomadaire. Qui était donc cette Aldenor qui pense être assez puissant pour pénétrer dans l’enceinte de mon territoire? Est-il de taille pour défier mon autorité? Le simple fait d’y penser me faisais sourire, hier encore il avait oser revenir me rendre visite a trois reprise, pour qui se prend il ce seigneur de pacotille, on lui offre une place a la ferme et voila comment il nous remercie?... Mais je ne devais hélas pas m’attarder dans mes pensées, ne connaissant que très peu la «personne » je me devais de ne pas arriver en retard.


J’étais déjà venue dans la capitale du doux de nombreuse fois il y a bien des années, de nombreuse fois j’avais assister et pris part a des débats, qui opposait parfois les meilleurs au plus faible. Ce lieu dont on ventait la beauté ne m’avais jamais impressionner, et cette fois, il ne m’impressionna guère plus, rien ne semblais avoir changé, les battisses étaient resté les même, ces fameuses tavernes ou le l’alcool y coulait abondamment étaient restées a leurs place, « Heureusement » pensais-je, avec un léger rictus au coin des lèvres. A cette heure-ci les rues étaient désertes ou presque, a intervalle régulier je croisais des ivrognes de la veille qui ne s’étaient pas encore réveillé, il y a quelques années il m’arrivait souvent de me retrouver a leur place, au petit matin , adosser contre un mur sans même savoir ce qui m’était arriver.


Quelque minutes plus tard, j’arrivais enfin a destination, ma destination qui n’était autre que cette petite estrade rongé par les piétinement des hommes les plus imposants, cette estrade qui était également situé au milieu d’une place de grande taille qui est aisément remplis aux heures de pointes, et c’était d’ailleurs la première fois ou je la voyais aussi vide seul quelques sans abris y étaient posté aux extrémité et ces derniers ne semblais pas porter grande attention a mon arrivée. Sans relâche, je murmurais les mots suivant: « Viendra il ? Ne viendra il pas? » Je n’allais d’ailleurs pas tarder a la savoir, en je l’espérais…. Je commençais doucement a me préparer au débat, j’avais déjà ma petite idée sur ce que je pourrais lui dire a ce rigolo.


C’est alors qu’une légère brise se leva, comme si elle eut voulu me prévenir de l’arrivée d’un homme, « espérons que ce soit lui » pensais-je d’un aire las.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldénor de Faëorn
Légende
avatar

Nombre de messages : 2098
Participation RP : 1
Inscription : 12/04/2008
Age : 29

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Jeu 5 Juin - 19:40

La journée commençait doucement. Un réveil calme peu après l'aurore. Presque un peu trop tôt mais les obligations d'un Intendant était là et il fallait les honorer à l'instar des obligations de seigneur, dirigeant du royaume de Faëorn. Il avait lancé plusieurs assauts sur différents royaumes assez bien garnis bien que les pillages ne furent pas exceptionnels non plus...

Bien sûr, certains de ceux qu'on appelle communément "greniers" avaient cru bon de répliquer, pour marquer le coup comme il se dit mais un seul, pensant sans doute passer pour un être intelligent ou puissant, lui avait envoyé une missive. Missive par ailleurs fort plaisante à lire lorsque l'on savait quelle gestion ledit seigneur avait de son royaume... Une missive pleine de haine, de mots gros, de mots hauts, de mots beaux... Il s'était plu à lui répondre dans le même style narquois, moqueur et méprisant, ce style parfois utile et judicieux mais qui dans le présent cas était pitoyable et fort malvenu... surtout pour un des "greniers"...

Mais le jeu était plaisant, dommage que le sieur Erakinus ai voulu le stopper mais après tout, autant respecter sa volonté, pour une fois qu'il prenait la bonne décision dans cet échange, il ne fallait pas lui en vouloir.

Les derniers pillages n'avaient pas été mauvais et Aldénor s'attendait plus ou moins à une réplique de ce trublion... Les attaques étaient passées... dommage... Les rapports étaient arrivés en retard, encore des messagers à remplacer... Cependant, les gardes de la cours, eux, n'eurent pas de peine à trouver le bureau de l'Intendant pour le prévenir qu'un seigneur voulait le voir, en public précisèrent-ils.
Qui pouvait bien être ce seigneur ? Et de quoi voulait-il s'entretenir qui soit si important pour concerner toute la populace ? Quoi qu'il en soit, il ne pouvait ni devait refuser, c'était son rôle après tout...
Il se dirigea donc, escorté comme à son habitude, vers la place désignée de l'entretien. Arrivé sur place, il vit un homme, classique, sans rien de particulier... Un homme du commun, un geignard comme il y en avait tant en ces terres...

La discussion commença rapidement par les présentations.


" Bien le bonjour, je me nomme Aldénor, Intendant des Royaumes Oubliés, en quoi puis-je vous être utile messire ? "

" Messire ... ? " demanda-t-il, espérant que l'homme révèle son identité, passage obligé pour que sa remarque puisse être prise en compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilwarin'O'Eärnur
Grand orateur


Nombre de messages : 567
Participation RP : 13
Inscription : 11/04/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Jeu 5 Juin - 20:29

Wilwarin qui passait par là en direction du poste de garde vit l'intendant du Doux passer avec son escorte vers l'esplanade publique.
Peut être une annonce? Peut être un problème? Qui sait...
Il se rapprocha donc de ce remue ménage et vit l'intendant s'adressant à un seigneur qui semblait de mauvaise humeur.
Lui non plus ne connaissait pas vraiment l'intendant et décida donc de rester quelques temps pour observer un peu ce qui allais ce produire.

C'était la première fois qu'il voyait l'intendant se prononcer personnellement en public, il en avait eu des échos, en avait vu des missives et autres déclarations placardées un peu partout dans la capitale, mais jamais en chaire et en os.
Il se dit que c'était une bonne occasion de voir un peu ce que valait l'intendant bien que le seigneur qui semblait lui en vouloir semblait bien petit et inoffensif devant celui-ci...

Enfin bon il verrait bien.
Il se dirigea vers un petit muret construit pour délimiter la place, et s'assit confortablement dessus, puis il attendit patiemment de voir ce qui allait se produire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erakinus
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 7
Participation RP : 0
Inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Ven 6 Juin - 14:31

Enfin il était la, sa ne pouvait être que lui , ainsi c'était sa l'intendant du doux? Il y avait de quoi rire! Comment un personnage aussi stupide peut se retrouver a une place si importante? Enfin nous allons pouvoir voir de quoi est tailler "l'intendant du doux". Je me redressa sur moi même, rajusta le haut de ma cape tout ceci avec mon habituel rictus, je fis ensuite quelques pas en avant afin de montrer ma volonté. Une fois ceci fait j'étais enfin prêt a vous répondre, c'est alors d'une voix calme et maitrisé que je pris la parole:

-En quoi pouvez vous m'être utile? Es-ce donc la tout ce que vous trouver a dire vous l'intendant du doux? Vous l'homme qui n'hésite pas piller des royaumes pour son simple bénéfice personnel? Mais n'est-ce pas vous l'homme qui s'occupe des ressources du continent, les caisses du royaume sont-elles vraiment si vide que vous vous rabaissez a attaqué tout seigneur ayant les moyens de survivre?Alors vous semblez avoir perdu de votre insolence, c'est sur tout est plus facile caché derrière une feuille de papier manuscrit, allez y montrez vous de quoi vous êtes capable vous qui critiquez mon entrejambe !

Je regarda calmement le seigneur qui se dressais devant moi, avant de reprendre la parole tout le gardant dans mon collimateur:

-D’ailleurs, je ne suis pas le seul a me plaindre de vos attaques incessantes… Pourquoi devrais-je tremblez devant vous? Vous avez l’habit du moine mais vous n’en n’êtes pas un, n’importe quel premier venue aurait les compétences pour gérer les royaumes oubliées au moins aussi bien que vous, alors cessez de vous pavanez tel une vulgaire larve. Croyez vous vraiment que votre rang vous autorise de tels actes ? Existe-t-il encore un peu de justesse dans vos actes? Dans ce cas prouvez moi le ! Allez y donnez moi des explications, même si je doute qu’elles ais un réel sens…


Une fois que j’eus fini de clamer ce que j’avais a dire, je descendis de l’estrade tout en fixant mon interlocuteur, j’espérais une réponse clair et j’espérais qu’il l’avait compris, sans quoi tout cela n’aurait été qu’une perte de temps. Qu’allait-il pouvoir me dire? Cette homme était tellement imprévisible que je n’en avais aucune idée. Durant les quelques secondes de répit qu’il me restait, j’en profita pour rajuster le haut de ma cape, avant de prendre appuie contre le bord de l’estrade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilwarin'O'Eärnur
Grand orateur


Nombre de messages : 567
Participation RP : 13
Inscription : 11/04/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Ven 6 Juin - 14:41

Wilwarin toujours assit sur son muret entendit enfin la voix de et homme qui semblait lancer un certain défi à l'intendant.
Oui mais quel défit?
Il se posa cette questions et se mit à réfléchir un court instant, quand il revient à la réalité, sortant de ses pensées, la place avait été occupée par un bon nombre de personnes, paysans, seigneurs et autres commerçants sans doute attirés par le remue ménage créé par ce seigneur colérique.
L'intendant semblait garder son calme, ce qui montrait bien qu'il ne craignait pas vraiment ce seigneur. D'ailleurs pourquoi le craindre?
Il ne semblait pas vraiment savoir ce qu'il disait et ne semblait pas sur de lui. Sa voix étais mesurée, oui mais faussement mesurée, il portait à l'intendant des propos incohérents parlant de batailles, de pillage et de lâcheté.

Il observa encore les deux hommes en attendant que l'intendant prenne la parole, après tout c'est pour lui que Wilwarin étais resté, il voulais voir un peu comment se débrouillait cet homme, homme qui était à la tête des royaumes oubliés, le véritable représentant du Doux dans cette capitale et sur ces terres.
Bien que l'attaque portée envers cette homme n'était pas vraiment un bon moyen de voir ce que valait l'intendant par la faiblesse des accusations Wilwarin décida tout de même de rester, histoire de se faire un aperçu de cet homme qu'il voyait en public pour la première fois.

Il s'installe donc un peu plus confortablement sur son muret, s'adossant contre un mur, et attendit de voir la réponse qui ne saurait tarder de la part de l'intendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldénor de Faëorn
Légende
avatar

Nombre de messages : 2098
Participation RP : 1
Inscription : 12/04/2008
Age : 29

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Ven 6 Juin - 15:42

L'Intendant sourit narquoisement. Il ne s'attendait certainement pas à ça mais n'en fut pas plus surprit que ça, après tout ce n'était rien de plus qu'un seigneur mécontent venant se plaindre des assauts de son voisin... En l'occurrence il était le voisin mais cela ne changerait pas grand chose à part qu'il ne serait pas obligé de parler en tant qu'Intendant mais en tant que seigneur comme un autre, ça le changerait un peu à vrai dire.
Il effaça son sourire narquois et arbora un large sourire, un peu moqueur en fait et prit la parole en rigolant.


" Allons ! Allons ! Calmez-vous mon cher. Et puis décidez-vous aussi. Vous souhaitez parler à l'Intendant ou au seigneur ? "

Après cette petite moquerie, il reprit son sérieux et commença à parler d'une voix calme et posée.

" L'Intendant vous dira uniquement que les caisses se remplissent par les différentes taxes dont tous les êtres doués d'intelligence doivent s'acquitter. D'ailleurs notez que certains n'ont d'intelligents que le nom mais je ne peux demander une telle qualité à tout le monde et puis je suis là pour ramener l'équilibre... "

Il prit une courte respiration et reprit un sourire narquois et un regard invariablement moqueur.

" Vous m'appellerez dès que vous aurez finit votre numéro de geignard pathétique ? Non pas que ça n'ai aucun charme, loin de là d'ailleurs... Mais juste que nous sommes là pour parler de choses intéressantes, vous ne croyez pas ?
Que vos greniers soient pleins ne regardent que vous, ne vous plaignez pas que certains veuillent leur part du butin... "


Il reprit enfin une attitude saine, sérieuse.

" Enfin bref, parler certes mais pas pour ne rien dire... Et puis soyez un minimum cohérent. A qui parlez-vous et quelles sont vos accusations précises ? Je ne suis pas devin vous savez... "

Il s'arrêta là, attendant plus de précision de la part de ce seigneur inconnu... Il n'avait même pas eu la politesse de se présenter... le rustre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëraël
Légende
avatar

Nombre de messages : 1811
Participation RP : 16
Inscription : 12/04/2008
Age : 30

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Ven 6 Juin - 17:22

Aëraël se dirigeait à vive allure vers un rassemblement, provoqué, il tenait ça de source sûre, par un troubadour comique… Vu les tensions qu'il y avait à la Cour en ce moment, un spectacle humoristique était réellement le bienvenu, le rire permettant de dissiper l'animosité ambiante…
Les salles se succédaient à ses cotés, tandis qu'il courait vers le lieu où se situait le bouffon. Il aperçut enfin ladite salle, bondée. Il entra, se fit une place au premier rang, afin de ne rien perdre de ce discours comique, mais fût grandement déçu lorsqu'il vit un simple seigneur qui gesticulait et hurlait face à l'Intendant Aldénor, apparemment amusé, voire un peu agacé, ce qui ce comprenait, l'Intendant avait des affaires bien plus importantes à régler que de s'occuper d'un vulgaire plouk qui s'était, par on ne sait quel moyen, hissé au rang de sire…
Toujours était-il que le gland pleurait d'amères larmes sur le fait qu'il avait reçu des attaques… Le pauvre. Se rendait-il donc compte que si tous ceux qui recevaient des guerriers belliqueux venaient se plaindre, la Cour ne compterait plus une salle de libre, en plus d'une liste d'attente de plus d'un siècle. Enfin, l'indic du Lord avait eu raison, faire choir ce pauvre hère de du haut de sa branche d'arrogance pour le trainer dans la boue de sa médiocrité promettait d'être du plus haut comique qui soit.


Aëraël pris les devants lorsqu'Aldénor eu fini de s'amuser avec sa proie, commençant par son habituel
"hum hum hum" en s'étirant, pour enfin s'exprimer:

"Monseigneur le bouseux, permettez moi de me présentez, Aëraël, Lord-Empereur de Narelendûr, dit le Fou… Vous me voyez désolé de vous nommer ainsi, mais comme l'a souligné monseigneur L'Intendant, nous ne savons pas qui vous êtes. Cela dénote un certain égocentrisme de votre part, vous pensez être le nombril de ce monde, que tout le monde prête attention à vos paroles, que dis-je? A vos geignements de chiot blessé. Qui sont plutôt incompréhensible d'ailleurs, vous possédez un accent fort prononcé, mais passons, et revenons au vif du sujet : Les attaques sur votre royaume.
Que voulez vous, si vous ne pouvez assumer de vous faire attaquer, de voir vos armées se faire défaire au combat, vous ne pouvez être un seigneur digne de ce nom… C'est la vie, triste vie, certes, en ce bas monde, les royaumes se font la guerre, que ce soit pour la gloire, l'honneur, ou dans le cas présent, d'après vos dires, pour des ressources.
Pour continuer, je trouve que vous faites un amalgame entre le sieur Aldénor, qui à un royaume à faire tourner, et qui par conséquent, attaque qui bon lui semble, surtout vous, vu les ressources que vous stockez, et l'Intendant Aldénor, qui gère les ressources du Doux, qui ne proviennent que de la dîme, et de quelques caisses noires"
finit-il pour lui-même.

Reprenant sa respiration, plus pour laissez au plaignant le temps d'assimiler les informations que pour lui-même, Aëraël reprit :

"Toujours est-il que vous êtes ridicule de venir vous plaindre ici, ce genre de 'problèmes' se règlent par missives, mais je doute qu'un seigneur de votre 'envergure'" Aëraël toussota un peu, signe d'ironie "Puisse connaître les bases des règles de la diplomatie"

Se retirant, le Fou eu ces derniers mots pour l'inconnu:
"Un conseil, retirez vous de la vie seigneuriale, sinon vous risquez de revenir vous plaindre ici souvent, quoique c'est assez amusant"
Et pour Aldénor
"Merci, cela me permet de m'amuser un peu"
Aëraël retourna dans la foule, au premier rang, attendant avec une impatience mal contenue le prochain caquetage du bouseux prétendu seigneur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilwarin'O'Eärnur
Grand orateur


Nombre de messages : 567
Participation RP : 13
Inscription : 11/04/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Ven 6 Juin - 17:34

Tiens un nouvel arrivant?
Qui est-ce?
Le sieur Aëraël! IL venait de le croiser à la taverne et le voila qui s'en mêle...
Enfin bref encore un peu d'animation. Pourquoi ne pas rester un peu plus longtemps après tout.
Le seigneur Wilwarin avait vu ce qu'il désirait voir: l'intendant s'exprimer en public, bien que à cette occasion, il n'en avais pas plus appris sur lui, mais bien assez pour se rendre compte que ces terres étaient peuplées d'un certain nombre de gueux et pitoyables seigneur rechignant à essuyer une quelconque attaque.

Il écouta donc la déclaration du sieur Aëraël, et ne put se retenir d'esquisser un léger sourire.
Du haut de son muret il voyait tout et attendait encore une fois que se personnage qui se disait seigneur, et dont l'identité était encore inconnue reprenne la parole.

Tiens d'ailleurs pourquoi ne se présentait-t-il pas? Avait-t-il peur? Ou simplement honte de dévoiler son identité devant tous, honte de devoir passer pour un pleutre incapable de faire face à quelques attaques, ce qui en ces terres est un lot quotidien et incessant.

Il resta donc là immobile regardant ce qui se passait devant ses yeux d'un air amusé.
Il pensait à tous ses seigneurs sur ces terres et surtout qu'une bonne partie d'entre eux étais comme cet inconnu: incapables de s'exprimer normalement, oubliant les règles élémentaires de politesse et surtout se disant seigneur pour pouvoir avoir une allure pompeuse alors qu'en réalité ils n'étaient que de pauvres ploucks arrivés au pouvoir par on ne sait quel stratagème perfide et lâche.

Et pourquoi ne pas annexer ses terres...?
Tiens ça ne devrais pas être bien compliqué après tout.... Pourquoi pas... Mmmmm...
Wilwarin sortit un parchemin et une plume et attendit que le seigneur se présente, impatient de pouvoir écrire son nom sur son bout de parchemin afin d'en rédiger un acte d'annexion à l'adresse du dirigeant militaire de ses terres...

Un peu de terres en plus, mêmes peuplées de ploucks, c'est toujours bon à prendre ce dit le seigneur Wilwarin.
Il se prépara donc à écrire le nom de cet homme qui semblait bien garni tant en ressources qu'en idioties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erakinus
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 7
Participation RP : 0
Inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Sam 7 Juin - 12:03

La réponse de mon interlocuteur me laissa de marbre, je m’attendais a cela mais je fut néanmoins étonné par le discours d’un autre homme, qui était-il celui la? Un adorateur de monsieur l’intendant? Certainement, ce dernier semblait bien sur de lui-même si il semblait être bien mal renseigné, il se tenait dressé devant moi, content de son discours, le sourire aux lèvres je m’approcha de pour mieux le dévisager, puis je continua ma route jusqu’à l’intendant quelques mètres plus loin. Ces derniers semblait vouloir que je me présente, ce fameux Aldenor semblait avoir la mémoire bien courte mais bon puisqu’ils le demandaient si « gentiment » une réponse s’imposait, cette fois ci j’allais essayer d’être le plus clair possible de manière a bien me faire comprendre, c’est alors d’une voix calme et déterminée que je clama:

-Hé bien puisque vous y tenez temps, mon nom est Erakinus, régent du royaume de Sygmor, si cela peu vous aidez, vous dont la mémoire est très sélective. Ensuite pour ce qui est de vous seigneur Aëraël, je ne doute pas de vos compétences mais peut être devriez vous vous renseignez avant de dire de tels sornettes, peut être que ceci vous suffira a vous faire comprendre votre erreur.

Je plongea rapidement la main dans ma besace, puis je sortis rapidement plusieurs parchemins ou il était clairement écris:

Spoiler:
 

Une fois ceci fait, je fit demi tour sur moi-même et posa mon regard sur l’intendant, ce dernier semblait se croire au dessus du lot, sans doute demain ira-t-il se vanter de ces exploits dans les ruelles. C’est alors d’une voix calme mais portante que je pris la parole:

-Je ne m’adresse pas au seigneur, je ne m’adresse pas a l’intendant, je m’adresse la l’homme qui se trouve devant moi, et sachez d’abord que je ne viens pas pour me plaindre comme vous semblez le croire, cependant pour moi lorsqu’un seigneur visite trois fois mon royaume dans la même journée, je considère cela comme de l’acharnement, je tenais simplement a connaître la raison de vos assauts, j’exige simplement quelques explication, si l’objet de vos visite était simplement les ressources, j’en doute, car même lorsque mes greniers était quasiment vides vous êtes tout de même revenu me rendre visite. Allez y justifier vous, car j’avoue avoir du mal a vous cerner, après tout c’est vous qui m’avez suggérer de venir ici alors ne vous plaignez pas de ce qu’il vous arrive, et comportez vous en homme…


Une fois que j’eus fini de dire ce que j’avais a dire, je repris appuis sur le bord de l’estrade dans la même position que les fois précédentes, j’espérais cette fois une vrai réponse de mes interlocuteurs, je m’attendais a peu près a tout, qui allais faire irruption cette fois? Qu’allait-ils répondre? Je n’en savais rien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilwarin'O'Eärnur
Grand orateur


Nombre de messages : 567
Participation RP : 13
Inscription : 11/04/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Sam 7 Juin - 12:09

Le garde assit sur son muret ne pût s'empêcher d'éclater de rire aux paroles du cher seigneur devant lui.
Il portait une certaine insulte envers l'intendant et donc il était de son devoir d'intervenir, mais le pleutre était si comique qu'il ne pouvais rien y faire, à part rester sur son muret à rire à pleins poumons.

Après tout l'intendant saurait surement s'occuper de son cas!
Il resta tout de même sur son muret, il hésita même à lancer une piécette à ce seigneur qui lui offrait un magnifique spectacle de bouffonnerie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldénor de Faëorn
Légende
avatar

Nombre de messages : 2098
Participation RP : 1
Inscription : 12/04/2008
Age : 29

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Sam 7 Juin - 14:14

L'homme... La belle parole ! Très arrangeante lorsque l'on ne sait désigner un seigneur avec précision... Encore une fois il faisait preuve d'ignorance et d'indécision ce petit être... Il était tout de même dommage de ne pas savoir à qui l'on voulait parler, il n'y avait aucune commune mesure entre un sire des plus habituels et un Intendant, représentant du Doux dans les Royaumes...

" Puisque vous semblez hésiter sur la personne à qui vous plaindre, je vais vous aider dans cette voie. Je me représente donc : Aldénor, régent de Faëorn. "

Il sourit. C'était une des rares fois on sont rôle d'Intendant n'était pas sollicité. Il avait peu d'occasion de se présenter comme il venait de le faire et quand c'était le cas il pouvait un peu plus se laisser aller, il n'était plus contraint de couper la poire en deux, d'agir avec parcimonie ou justice bien qu'il le fasse habituellement avec un style bien à lui, même étant Intendant...

" Donc... Je vous ai attaqué à plusieurs reprises et vous n'en connaissez pas la raison, que vous voudriez d'ailleurs avoir si je ne m'abuse...
Soit, reprenons et analysons ensemble, mon cher, ces dites raisons... "

" Dans un premier temps je vous ai attaqué " en aparté théâtrale " Oui, c'est mal... " Puis de nouveau sur un ton normal " Voyant que les pillages n'étaient pas mauvais j'ai donc insisté afin de retirer de mes attaques la quintessence de vos greniers "
" Si les règles de la bienséance me pousse à ne pas attaquer plus de deux fois un royaume, ces règles s'évanouissent pour la guerre et le pillage... J'ai donc effectué un pillage dans les règles. "


Il afficha un large sourire, satisfait de cette démonstration simple, que ce seigneur pourrait aisément comprendre, malgré le brouillard apparent de son cerveau.

" La deuxième fois " A nouveau en aparté " Oui, la première m'a bien plu " Il reprit normalement " Il s'est passé la même chose et je ne vous en tient absolument pas rigueur sachez-le bien ! "
" Bis repetita placent comme me l'avait apprit un vieux sage "


Il fit une moue résignée, en haussant les épaules, comme si finalement, le sieur l'avait bien cherché... Un geste extrêmement moqueur sur le fond mais sur la forme... c'était le destion qui avait voulu ça.

" Notons enfin pour le troisième, que je n'en ai mené que deux " En aparté " Je parle des attaques bien sûr. "
" Et ce pour la simple raison que vos greniers étaient vides...
Vous voyez, il n'y a rien de bien sorcier là dedans, du moins rien que vous ne puissiez comprendre je pense... quoi que... "


Il roula des yeux, sceptique et sourit narquoisement, attendant que le triste sire prenne la parole... Pour dire quoi... Il ne le savait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëraël
Légende
avatar

Nombre de messages : 1811
Participation RP : 16
Inscription : 12/04/2008
Age : 30

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Sam 7 Juin - 20:25

Aberrant… Tout simplement aberrant, le triste sire était tellement imbu de lui-même… La plupart des spectateurs regardaient le comique qui ne l'était plus, tant il était lourd, tant son personnage était grossier et stupide. Et ceux qui croyaient à un troubadour mimant un petit et rageux seigneur se demandait si la caricature n'était pas un honte plus vrai que nature.
De son coté, Aëraël recommença la lecture du parchemin taché et graisseux tendu par Eranikus, puisse que c'était son nom, craignant de se fêler les côtes en retenant un fou rire…
Lorsque le Fou reprit son sérieux, Aldénor avait fini son allocution, et Eranikus venait de passer du statu de bout-laid à celui de bout-laid remplit de ressource, et ce n'était pas une amélioration…


Réprimant un dernier rire, il fallait ménager le faible d'esprit, le Lord s'éclairci la voix d'un petit "Hum, hum, hum" et commença:

"Monseigneur Eranikus, puisque c'est ainsi que vous vous nommez, je constate tout d'abord que vous fournissez les informations au compte-goutte, comme votre nom, ou votre correspondance avec sire Aldénor… Comment voulez vous que l'on s'en sorte, on dirait que vous êtes d'une négligence désolante ou que vous voulez passer pour un imbécile… Quoi que c'est déjà fait. Mais revenons, si vous le voulez bien, sur vos messages, et même si vous ne le voulez pas, on y revient quand même…"

Ressortant le parchemin sale de sa poche, il fit les remarques suivantes:

"J'ai remarqué sur le torchon que vous m'avez passé quelques mots assez dérangeants: 'Pauvre Manant', 'Votre roi Eranikus', 'Votre idole Eranikus' et j'en passe… Vous n'êtes pas un peu imbu de vous-même? Je vous trouve bien pédant pour une personne qui ne connaît rien à la bienséance…"
"Je trouve que vous avez un grand complexe d'infériorité, pour devoir rabaisser ainsi votre interlocuteur, et vous hisser aussi haut, afin de vous mettre à niveau. Je suis désolé, mais vous n'êtes l'idole de personne, et ni plus ni moins que le Roi de votre grenier, heu, de votre pays. Là, tout ce que je peux vous dire, c'est que vous avez besoin d'aide, et le fait de vous ridiculiser en public n'améliorera pas l'opinion que vous vous faite de vous-même…Sauf si vous le faite exprès, dans ce cas, on ne peut plus rien pour vous"


Le Fou soupira et reprit:

"Pour finir, si vous trouvez que huit attaques, c'est de l'acharnement, ne soyez jamais blasonné… Vous risquez d'être bien plus que harcelé…"


Aëraël retourna à sa place, ne se retournant même pas pour conclure:


" Aussi, quand on a votre envergure, on exige rien, on demande poliment"


Il se retira donc dans la foule, lançant une petite piécette pour le gueux Eranikus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrus
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 399
Participation RP : 22
Inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   Lun 9 Juin - 3:23

Le soleil venais à peine de se levé, Cyrus venait tout juste d'un voyage dans une contré peuplé de dragons des plus térrifiants; l'orc épuisé de sa chasse au dragon ne pensé qu'à une chose: BOIRE et ce au plus vite, il prit donc la décision de prendre comme racourci la route qui méne au palais du doux pour ensuite finir à la taverne mais que vit-il? L'intendant et un seigneur dont il n'avait pu entendre le nom à cause du bruit de la foule, cependant n'ayant put comprendre que la moitié du débat l'orc à demi mort s'écria :


"Mes amis! Il y a dans ce monde tant d'horreur que la requête du sieur dit Bout-laid n'a pas point de raison de se trouver dans la cour du Doux ..... Imaginez donc que je viennes pleuré au Doux tout mes maux ne finirait-il pas au bout d'une corde à trop m'entendre me plaindre? Je consoit que le dit seigneur soit en colére mais si il s'héstime réellement baffoué qu'il provoque au moin un duel digne de ce nom à Mr. L'intendant et ceci préstement: Agrandissez vos royaumes, dévellopez vos troupes et vos bâtisses et enfin confrontés vous si l'envi y est encore, Bon Dieu vous êtes des hommes que je sache alors réglez cela en tant que tel"


L'orc ayant perdu assez de sang parti lentement en direction de la taverne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons en ! [ A Aldenor, ouvert aux autres ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aguératon - Les Royaumes Oubliés :: Jeu [RP] :: La Capitale - Alérandir Daäh :: La Cour du Doux-
Sauter vers: