AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Valïnors, nous vous attendons...

Aller en bas 
AuteurMessage
Hoseph
Ecrivain


Nombre de messages : 302
Participation RP : 11
Inscription : 27/04/2008
Age : 34

MessageSujet: Valïnors, nous vous attendons...   Jeu 3 Sep - 0:48

Le vieux Gulde n’avait plus fréquenté la cour du Mou depuis maintenant une bonne centaine de lunes, à vrai dire, il n’avait plus fréquenté ces terres tout court depuis une bonne centaine de lunes.
Il n’était qu’un simple Loup Errant que déjà la grande IS faisait parler d’elle.
Longtemps, emerveillé devant tout ce qu’elle représentait, il avait touché son but ultime lorsque Lucrecia et Promethee lui avait proposé de les rejoindre pour mener a bien leur mission.
Depuis ce temps, il s’était imposé dans l’alliance, gravissant marche après marche la pyramide hierarchique Spiritas pour finir par devenir un membre très privilegié de la Table Pentagonale.
Le temps était passé, certains de ses amis avaient pris du recul, mais l’esprit Spiritas avait survécu.
Après avoir erré un temps avec le reste de la famille sur des terres nouvelles, ils avaient decidé de revenir en ces terres qui firent d’eux ce qu’ils sont actuellement.
Famille tu es, Famille tu resteras…
Illuminati ,Aiqua ,Dement ,Spectre , le passé était le passé et dorènavant les anciens ennemis etaient réunis sous le meme blason, prêt a se battre pour des valeurs communes…

Le problème semblait être là justement, les valeurs...
Depuis un certains temps, Valïnors et compagnons d’Orion semblaient prendre un malin plaisir à attaquer en bande organisée les Spiritas pour des raisons que nous ignorions.
Surement qu’ils rétorquerons que ce sont les Spiritas qui ont commencé et qu’ils ne faisaient que répondre aux agressions menées sur leurs terres, apres tout peu importe…

« Premier cas de figure:

Agression des Valïnors
Les méchants Spiritas agressent le pilier Valïnor et tous leurs membres avec des attaques en groupe organisé.
Réaction Valïnor avec application de la politique extèrieure de l’ordre:

Déclaration de guerre sauf si il y a négociation entre les deux parties.
Ca ne sera pas le cas, donc nous en sommes réduits à faire la guerre…quelle tristesse…


Deuxieme cas de figure:

Agression des Spiritas
Les méchants pas beaux Valïnors attaquent les Spiritas sans relâche.
Réaction Spiritas avec application de la politique extèrieure Spiritas:

Il n’y en a pas, nous sommes donc libres de réagir comme bon nous semble.
Ici la réaction sera la guerre.

Tout ce blabla pour simplement déclarer solennellement devant la cour du Mou que nous, Spiritas, déclarons la guerre à l’ordre Valïnor.

N’allez pas vous encombrer de prise de paroles rébarbatives ou autre monologue pour essayer de trouver une quelconque issue a ce conflit, il n’y en a pas.
Notre decision est prise.
Vous pouvez bien sur refuser notre déclaration de guerre, mais ce serai aller à l’encontre de votre politique exterieure et surtout à l’encontre de l’image de grands guerriers que l’on se fait de vous.

Pour ce qui est de la partie compagnons d’Orion, malheureusement, ils nous aura suffi d’un raid pour en venir a bout, vous comprendrez donc que je ne m’étale pas plus longtemps sur le sujet »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhee
Ecrivain


Nombre de messages : 317
Participation RP : 20
Inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Valïnors, nous vous attendons...   Jeu 3 Sep - 15:38

Prométhee reconnu à la cour une voix familière, une voix si douce à ses oreilles qu'il ne pu s'empecher de venir écouter les paroles de son vieil ami Gulde. Ainsi donc, l'Infinitum Spiritas partait en guerre ! Depuis le temps, il fallait bien que cela recommence !

Noyé dans la bureaucratie, Prométhee n'était pas très au fait des péripétie de ses compagnons, mais le message était clair, et sans même avoir constaté de grands dommages de la part des Valinors sur son domaine, il était convaincu que ce conflit était nécessaire au vue des fait présenté par grand nombre de royaume à l'encontre de cette guilde. Mais comment était-ce possible, de voir une guilde changer de visage, une guilde cédée par son prpriétaire, sans scrupules, sans remords ! Comment pouvait-on créer une chose aussi impersonnelle pour s'en débarasser sans plus de précautions, et voir choir son bijou dans une telle bassesse ! Incroyable, innimaginable pour les Spiritas, pour qui l'amour pour le blason était si grand, sans faille, et qui jamais ne pourraient penser ceder ne serait-ce qu'une parcelle de pouvoir décisionnaire à une personne sans cette flamme dans le coeur. Et quand bien même cela pouvait arriver, cette personne aurait vécu un véritable enfer...

Une fois l'intervention de gulde terminé, le vieillard intervint immédiatement :



Pendards, couards, vils sacripants, qui êtes vous donc, Valinor, pour ne pas vous comporter en Seigneurs, en Dames... Quelle tristesse de découvrir un ramassis de catins et de pouilleux, comme on en aperçoit qu'au fond des tavernes mal fréquentées de cette ville. Comment oser s'afficher au grand jour, parter un blason qui plus est ! Qu'êtes vous donc, misérables, chiens galeux, vautours rachitiques se délectant de barbaque défraichie et fuyant au moindre bruits, tels des chacals, des hyènes. Attrocités de ce monde, vous êtes la honte de ces royaumes, des racleurs de canivaux comme on en voit que dans les mauvais contes pour enfants, des créatures tellement dépourvu de sens moral qu'il est impensable de vous considerer comme vivant. Chiens errants, convoyeurs de tiques, se delectant de votre sang comme vous vous gavez des rejets de nos égouts. Rats puants, colporteur de maladies qui vous rongent, vous pourrissent, vous déforment...

Nous serons les bourreaux qui vous délivrerons de ces tourments. Puissions nous débarasser les Royaumes Oubliée de la plus grande ignominie que ces territoire ont engendrer !



Et s'en allant lentement vers la sortie, il marmonait encore quelques paroles qui se perdirent dans l'échos de la salle.



HRP : je précise naturellement que tout ceci est RP, c'est pas de la méchanceté gratuite ! J'attaque les personnages, mais les personnes qui désirent me (et nous) parler (par MP ou MSN) sont naturellement les bienvenues et seront bien acceuillies !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rolas
Apprenti


Nombre de messages : 56
Participation RP : 2
Inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Valïnors, nous vous attendons...   Jeu 3 Sep - 17:50

Rolas se promenait gaiement et surtout zigzaguant parmi la foule. Il venait de revenir à la vie agueratonniène et essayait de se ressasser ce qu'il avais cru comprendre: nous sommes en guerre contre les justes, pas contre les Lurrons mais peut être, pas contre les Avalons mais sûrement, nous ne sommes plus en guerre contre les Orions mais maintenant allié... Encore un point sur lequel il bloquait, il ne connaissaient pas les Orions et ne les voyaient nul part parmi les guildes!
C'est alors qu’une puissante voix l'interpella, il écouta avec bonhomie


........................................................................................................................................................................................................................................

A la bonne heure! Enfin une guerre dont il était certain! Encouragé par l'alcool qui coulait encore dans ses veines, il décida de prendre la parole. Il ne doutait pas qu'il allait sûrement dire des bêtises vu son état... Léon lui taperait surement sur les doigts mais bon, Rolas était ainsi.
Cela faisait bien des lunes que Rolas n'avait pas prit la parole en public, il se remémora donc les règles du parfait diplomate tout en prenant la parole:


Donc, tout d'abord ne pas nier en bloc ce qui nous est reproché, cela est souvent pris comme une preuve de culpabilité.
Eh bien! Que de paroles venimeuses! J’entends en ces lieux des seigneurs qui attaquent l'ordre Valinor sur des choses que tout a chacun fait.
Toute à fait, je reviens d'une taverne! J'y suis allé fêter ma toute nouvelle introduction dans l'ordre Valinor. Comment pouvez vous dire que cette taverne était mal fréquentée? Je peux vous assurer du contraire car ayant voulu payer une tourné général pour l'occasion, il n'y avait personne! Eh oui, personne pour mal la fréquenté cette taverne!
(C.F: la taverne In Game)

Rolas grisé par l'alcool tirait fierté et force de sa réflexion de comptoir qui lui paraissait des plus pertinente. Il passa au second point des règles du parfait diplomate: Ne jamais répondre aux attaques verbales si l'on peut s'y soustraire par une attaque encore plus cinglante et bien mesuré.
Oh mais bien sur il est si aisé pour vous de nous attaquer, j'ai cru comprendre que la réputation de l'ordre Valinor est des plus sulfureuse. Il est facile pour vous de rentrer en conflit dans le but de nous éradiquer et de vous approcher un peu plus de la domination mondial!
Nous sommes les pires entités que la terre ai créé? Mais jusqu'à preuve du contraire nous n'avons pas réduit à néant de nombreuses guildes, nous n'avons pas asservie le monde d'aguératon sous une domination où la moindre guilde émergente se fait écartelé sans aucun remord! Contrairement a vous, misérables bouchés, nous ne pouvons nous targuer d'avoir fait périr sous nos armées des milliers d'hommes, de femmes, d'enfant et de chats! Et tout cela pour quoi?
Pour créer le plus gros royaume fermier du sieur Marcelus, un village rempli de masturbateurs de poules et de violeurs de chèvres dans lequel seul la domination dictatorial du sieur Marcelus prévaut!


Rolas reprenait son souffle, c'est qu'après une telle tirade et autant d'alcool dans le sang, le souffle se fait court. Il était tout particulièrement fière de lui lorsqu'à la fin de son discours, n'ayant plus d'idées, les mots lui étaient sorti tout seul de la bouche comme s'ils venaient du foie.

Masturbateur de poules, génial! pensa-t-il. Il en arriva donc au dernier point des règles du parfait diplomate: l'ouverture d'esprit et la voie vers un compromis.
Puisqu'il en est ainsi, nous vous détruiront jusqu'au dernier et nous montreront au monde d'aguératon quels tyrans vous avez pu être car seul les vainqueurs écrivent l'histoire....

Brandissant du point, emporté par son engouement et sa verve, Rolas ne pu terminer car s'approchant trop près du bord de l'estrade, il chuta lourdement aux pieds des badaux.

edith: quelques fautes en tout genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoseph
Ecrivain


Nombre de messages : 302
Participation RP : 11
Inscription : 27/04/2008
Age : 34

MessageSujet: Re: Valïnors, nous vous attendons...   Mar 22 Sep - 18:08

Le vieux Hoseph, fidèle au poste c'était assoupi petit à petit, il faut dire que les blaireaux Valinors ne se pressaient pas pour prendre la parole.
Fideles a leurs réputations d'inactifs, tous juste bons a cultiver leurs terres, ils n'avaient pas daigné répondre, préférant nous envoyer leur pipelette de service, la grande folle Rolas.Il avait tenter, en vain, de nous embobiner avec son baratin habituel.
Tenté de retourner voir dame Morphée, il se mit un violent coup au visage, se leva comme un seul homme, pris son élan et monta sur l'estrade:


"Hum hum...
Allo les pantouflards, ici le Spiritas...
Je répète ici le Spiritas...Il est l'heure de se réveiller...
Quelle espèce de race êtes vous donc?
Incapable de converser, incapable de combattre, j'irai même jusqu'à dire incapable de cultiver, vu la pauvreté de vos terres ces derniers temps...
Ne seriez vous pas tous de la race de Leon?
Quels sont donc vos buts?
Mettre a feu les terres du grand Marcellus? Mes pauvres c'est cause perdue par avance...
Passer pour les guignols de services? Objectif atteint, au suivant...

Allons allons, reprenez vous, montrez nous le peu de chose que vous savez faire...
Sachez bien une chose, vous pourrez porter tous les blasons possibles et inimaginables, ceux ne sont pas vos blasons qui nous intéressent, mais bien les personnes qui les portent.
A bon entendeur..."


Dernière édition par Hoseph le Mar 22 Sep - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheops
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 10
Participation RP : 1
Inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Valïnors, nous vous attendons...   Mar 22 Sep - 19:21

*Quel pitié...Voilà la pensée de Kheops, l'homme encapuchonné était à la cour du doux écoutant les veines paroles de ces frères d'armes. Il repensait au Valinor se faisant rabaisser publiquement à la cour du mou, il pensait à leur inactivité sur les champs de bataille, il pensait à toutes ces femmes et enfant qu'il avait soit tué soit violé chez le seigneur Rolas, il pensait au compétiteur d'inactivité et d'absence de se soit disant grand Leon...
Quand tout à coup le vieux Hoseph se leva. Son confrère prit la parole devant l'assemblée et pria les Valinors de venir en se lieux s'expliquer avec nos dirigeant...Mais on savais tous que ces pleutres sans courage ne viendrons pas à cette convocation ... Kheops laissa parler son ami, une fois finit, il monta sur l'estrade et se décapuchonna. On pouvait voir sous cette capuche un homme d'une cinquantaine d'année, les cheveux grisonnant, mal rasé, mal coiffé ... *


Hmm Hmmm *raclement de gorge*

Infinitum Spiritas ! Vous me connaissez tous et je viens ici pour parler au nom des Valïnors étant donné que ces fils de chien ont trop peur de se montrer *un ricanement sortis de la bouche du paladin déchu* Oui j'ose parler en leur nom peuple d'Agueraton ! Quand des seigneurs prennent la peine de se déplacer dans cette misérable et vielle cour du Mou pour discuter avec d'autres seigneurs, la moindre des politesses est de venir ! Valïnors vous êtes impolis, mais je vais rectifier cela en parlant pour vous et si vous n'êtes pas content, montrer le bout de votre nez histoire de rire un peu ... *un rictus s'afficha sur la visage de Kheops*

Infinitum Spritas ! Je vais répondre a vos accusations sans plus tarder ... Oui nous sommes des fermiers, oui nous sommes des chiens errant à la recherche de nourriture pour notre cheftaine de Leon, oui nous avons peur de vous ! Oh grand Infinitum Spiritas *Kheops se mit a genoux devant Hoseph* Je me met a genoux devant vous, je vous en conjure cessez vos hostilités envers les Valinors ! *Kheops toujours a genoux s'approcha de Gulde en tendant les mains vers le ciel* Je donnerais ma vie pour ma stupide et pauvre guilde ... Je vous en conjure Infinitum Spiritas ...


*Kheops encore et toujours a genoux, la larme a l'œil regarda Hoseph afin d'obtenir sa clémence*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoseph
Ecrivain


Nombre de messages : 302
Participation RP : 11
Inscription : 27/04/2008
Age : 34

MessageSujet: Re: Valïnors, nous vous attendons...   Mar 22 Sep - 22:35

Hoseph était encore sur l'estrade au moment où son frère d'arme, le non moins farfelu Kheops se jeta à ses pieds.

"Khékhé, vieil illuminé, tu ne changera donc pas.
Tu as réussi à me sortir de la léthargie ambiante.
Qu'est ce donc que cet accoutrement? Ou sont donc passé toutes ces bandelettes qui recouvrent quotidiennement ton corps?Où sont passé tes somptueux crochets en or que tu aime tant suspendre a ton nez?"


Il reprit son souffle.

"Relève toi donc,tu n'es pas un vulgaire chien voyons...
Tu me rappelles Léon pendant sa période Spiritas, soumis comme une femme de joie.
Et oui, il fut un temps où ce gredin faisait parti de la famille.
Aurelius l'avait recueilli pour faire ses expérience dans les catacombes du château.
Visiblement les expériences ont mal tournées..."


Hoseph invita son ami à se relever.

"Tiens vieux trublion, ne voudrais tu pas imiter ce bougre de Hagen?
Oui oui Hagen, tu sais le royaume aux bâtisses si particulière.
Comment la populace appelle t-elle ça déjà? Royaume mono bat c'est ça?
La seule chose qui me semble mono, ceux sont ses parties génitales."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
everlord
Habitué


Nombre de messages : 180
Participation RP : 38
Inscription : 28/07/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Valïnors, nous vous attendons...   Mar 22 Sep - 23:59

Il était tard et le sir Everlord retournait dans son royaume préparer ses assauts de demain.Il avait décidé de passer vers la cour du Mou pour apprendre les évolutions du mystère qui séparait l'île et le continent, lorsqu'une discussion l'interpella. Elle venait d'une petite maisonette un peu plus loin sur la place. Il s'approcha et vit une pancarte à l'entrée:

sur nos terre Aguératoniennes,
Il y a des gens sains et des gens à la peine.
Ici sont regroupés et soignés ceux qui présentent
des troubles forts de double personnalité ainsi que
de supériorité diffuse et fantasmique.
Ne les jugez pas méchamment, ils ont une chance
de guérir un jour, aidez les à s'en sortir.


Curieux, il s'approcha de la fenêtre et vit un homme, à l'allure miséreux et grotesque, se prosterner devant une autre personne, qu'il avait, semble-t-il, déja aperçu à la taverne en tant que serveur.

Il proférait des choses si absurdes que ceci fit sourire l'ex initié. Se faire passer pour un valinorien était d'autant plus misérable qu'ils ne faisaient pas parler d'eux.

Il repartit donc, se doutant déja qui était les deux personnes présentent dans cette maisonnée. Ce qu'il ne savait pas en revanche, c'est quand, certains de leurs camarades les rejoindraient!

Telle était la question, et il pensait avoir bientôt la réponse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valïnors, nous vous attendons...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Valïnors, nous vous attendons...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les questions que nous vous avons posées : compenser la mort rp
» Natsu, nous t'attendons.
» Nous vous avons compris ? news en folie.
» D'où nous arrivez-vous ?
» Nous avons besoin de vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aguératon - Les Royaumes Oubliés :: Jeu [RP] :: La Capitale - Alérandir Daäh :: La Cour du Doux-
Sauter vers: