AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une annonce insignifiante d'un seigneur insignifiant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aanltey De Tony
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 422
Participation RP : 42
Inscription : 04/03/2009
Age : 27

MessageSujet: Une annonce insignifiante d'un seigneur insignifiant.   Mar 10 Mar - 23:51

Tonandra allait revivre. Tonandra allait renaitre de ses cendres. Les ruines du jadis château gris allait disparaitre, et un nouveau royaume sera bâti à leur place. La gloire du passé n'aura aucune valeur face à celle du futur. Le redressement économique, militaire et politique de La Grise avait un point de départ.
Ce départ commençait aujourd'hui...

Le discours que je m'apprêtais à prononcer aujourd'hui allait être insignifiant pour la plupart des seigneurs de ces terres. Qu'est ce qu'un aussi petit royaume que celui de Tonandra pourrait avoir comme poids dans la balance diplomatique ? Mais cet acte était un premier pas vers le futur. Un petit pas pour Agueraton, un grand pas pour Tonandra.
Chaque mots, chaque phrases avaient son importance. La destiné de mon peuple était en jeu et Dieu seul sait que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir, et même plus, pour lui venir en aide.

Avant de partir pour la Capitale, j'avais donné des directive simples à mon second, un dénommé Floche que je connaissais depuis mon enfance. En mon absence, il fallait : Développer l'agriculture en multipliant les champs de cultures, Réouvrir les maisons de pêcheurs et les élevages à bétails. Quelques écuries du passé devait être reconstruites et une milice devait s'organiser pour offrir une protection minimum au peuple.

A mon retour, je retrouverais probablement un royaume sans piécettes d'or, mais vivant et reconstruit. La main d'œuvre allait être acheter dans les villes voisines, la ville allait bougée. Et même si elle coûte le double, et même si il fallait les forcer de venir travailler pour Tonandra, tout sera à nouveau vivant.

La salle n'était pas remplie, elle n'avait aucune raison de l'être. Seuls quelques personnes ayant du temps à perdre avaient fait le détour. Je devais commencer le discours. Et je dois avouer que pour la première fois de ma vie, j'avais le trac. Comment peut on avoir le trac face à une quinzaine de personne ? Aucune idée mais le problème était la, c'était ma première véritable annonce depuis ma prise en main du royaume. Et si je n'étais pas de taille ? Et si comme mon père, être Roi n'était pas ma destiné ? Mais qu'est ce que je raconte encore comme bêtises. Les Aanlte ont toujours eu une seule destiné et je le sais mieux que quiconque. Moi Aanltey, moi qui aurait du mettre enceinte ma femme qui aurait ainsi mis à bas Aanltez . Mon fils était la clé de la malédiction. Lui seul pourrait rompre le contrat... Mais j'avais échouer... Elle était parti, elle avait rejoint un camps et je n'ai pas su l'empecher. J'avais déjà échouer auparavant et si je rééchouait aujourd'hui ?

Je ne pouvais penser comme cela. Le peuple de Tonandra repose sur mes épaules, je ne pouvais pas me défiler ainsi.

Un pas après l'autre, je prenais doucement place face à l'assemblé. Il n'y avait personne mais je regardais la salle de gauche à droite. L'impression de scruter une salle comble se lisait sur mon visage. Mes yeux avaient retrouver leurs semblants de peine qui faisait la joie de ceux qui m'écoutaient, pensant que mon histoire est triste. Elle l'est mais en aucun cas je n'étais triste.

Je devais me lancer maintenant, j'étais venu ici pour parler et j'allais le faire ... Se convaincre, avant de les convaincre...


Seigneurs et Dames qui avez eu l'élégance de venir dans cette salle pour entendre mes propos !!!

La première phrase était dite désormais je ne pouvais plus retourner en arrière.

Je tenais avant à vous remercier pour votre présence ici, ce que je tenais à vous dire ne changera nullement vos vies. Cela ne changera pas non plus votre passé ou votre histoire mais cela aura peut être son importance dans le futur.

D'abord, la politesse m'oblige à me présenter et en même temps à vous évoquer la première raison de ma présence en ces lieux.
Je suis Aanltey De Tonandra, fils de Aanltex De Tonandra. Je viens vous apporter une dernière nouvelle de sa part... Il est mort.
Je deviens donc Roi de Tonandra à sa place. En toute logique...

Courte annonce je vous l'accorde. J'aurais pu développer plus, vous expliquez sa mort ou que sais je. Mais je ne suis pas ici pour cela. Pensez bien que je n'aurais pas fait un tel voyage de mon royaume à ici pour vous annoncer juste cela. Je ne veux quand même pas frôler le seuil de la dérision.

Avant toute chose, je ne veux pas de condoléances. Sa mort m'attriste bien entendu mais depuis le temps, il a déjà rejoint ses ancêtres.


Un sourire apparu sur mon visage, la situation me faisait légèrement rire. La nervosité probablement.

Je ne vais pas prendre quarante-six chemins comme le font les diplomates de notre époque et serait aussi clair et précis que je puis l'être.

Le royaume de Tonandra, son peuple et moi son Roi, nous déclarons neutres à tout conflit qui foulera ces terres. Par notre histoire nous avons l'habitude d'être les gardiens de l'équilibre et encore aujourd'hui nous allons effectuer cette tâche.


Une légère pause. Le temps pour quelques membres du publique de rigoler.

En voila une nouvelle comique non ? Ne vous demandez vous pas si je suis le nouveau troubadour qui fait farces et blagues à la Capitale ? Sachez que non et que mon annonce est des plus sérieuses.
La guerre a prit une grande importance dans les mentalités d'aujourd'hui. De manière stupide certes mais elle est là et présente. Je ne suis pas homme de paix au contraire, j'aime bien me battre en duel. Je ne suis pas homme de guerre, car quitte à choisir je préférés me battre seul et laisser les hommes de mon royaume en compagnie de leurs femmes et enfants que de les tuer pour le pouvoir, la terre ou mon honneur propre. Qui suis je pour sacrifier la vie de gens qui m'ont confier leurs vies et leurs avenirs entre mes mains et ma lame ? Je suis leur Seigneur certes mais je ne suis pas leur destiné. Qui êtes vous pour aller sacrifier des maris ou des créatures qui ne demandent que à vivre ? Vous n'êtes personnes.

Voila des paroles que beaucoup n'apprécieront pas mais en quoi une vie vaudrait plus qu'une autre. Si comme moi vous êtes né Prince, et que vous n'avez effectuer aucun acte de bravoure pour obtenir votre pouvoir sur vos sujets. Commencez par le premier. Ne les sacrifier pas en votre nom. Un jour ils vous aideront mais ils se battront mieux pour un seigneur qui a des scrupules à les envoyer sur le champs de bataille.

Ce que je fais ici aujourd'hui est un pas vers un nouveau monde et une nouvelle mentalité. Aujourd'hui vous me traiterez de fou mais les générations de demain, me traiteront de visionnaire.
Cette nuit j'ai fait un rêve. Celui ou mes enfants pourraient grandir dans un monde ou nul haine ne dirigerait. La guerre est juste si le motif est bon.


Merci de m'avoir écouter.



Je scrutais encore une fois l'assemblé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Une annonce insignifiante d'un seigneur insignifiant.   Mer 11 Mar - 9:11

La capitaine de la garde, Shaoran se rendait près du tourbillon des flots faire ces patrouilles comme à son habitude. Celui-ci passa par la Cour du Doux et vit un seigneur faire une déclaration, il s'approcha. C'était le sieur Aanltey De Tony, le nouveau seigneur qu'il avait rencontré il y a peu. Arrivé assez proche, le sieur Shaoran écouta la fin de son discours portant sur la guerre. L'elfe était entièrement d'accord sur le point de vue du sieur Aanltey face à la guerre.
Après que le seigneur avait terminé son discours, l'empereur de Kodraf s'approcha encore plus et s'exclama.


Salutation messire Aanltey, je n'ai malheureusement pas pu entendre toutes vos paroles mais en ce qui concerne vos propos sur les guerres, je vous l'accorde... J'ai moi aussi la même vision des choses à son sujet. À quoi bon faire la guerre, sacrifier son peuple, tout cela souvent pour des raisons futiles. Moi même, je ne fais que rarement la guerre, j'ai juste affronté quelques brigands auprès d'autres braves seigneurs durant la rébellion et maintenant... Pour moi, la guerre doit rester un ultime recours. La parole, comme le font les diplomates devrait être prioritaire. J'ai connu bon nombre de guerre dans mon enfance qui pouvait être réglé par de simple discussion mais qui hélas passèrent par les guerres. De nombreux innocents périrent, je fus attristé... C'est pour cela que je suis là aujourd'hui, je vous l'ai déjà dit, je veux aider le peuple d'Aguératon à vivre une meilleure vie, sans guerres.
Sur ces mots, je vous laisse me répondre si vous le voulez, après cela, je retournerais à mon poste.


Le sieur Shaoran resta près du sieur Aanltey De Tony attendant qu'il répond ou non. Il demanda à certains gardes qui l'accompagnaient d'aller commencer les patrouilles et qu'il les rejoindrait au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Aanltey De Tony
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 422
Participation RP : 42
Inscription : 04/03/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Une annonce insignifiante d'un seigneur insignifiant.   Jeu 12 Mar - 21:28

Le silence... Arme d'or capable de détruire le plus habiles des hommes. La loi du silence était l'arme la plus mortelle. Et le silence ... Je détestes cela ...

Bien que Shaoran m'avait répondu je lui fais un léger non de la tête. Le Capitaine comprit et partit rejoindre sa patrouille au poste de Garde.

Je ne pouvais pas lui répondre. Je ne devais pas lui répondre. Car ici contre tout attende le silence était mon arme, celle que j'utilisais et non celle qui me détruisait.
Je m'étais préparer à un tel silence et la situation ressemblait désormais à une partie d'échec. J'avais bouger mes pions et les autres avait réagis de la manière dont j'attendais. Face à une attaque personne n'avais réagi et l'autre camps restait retrancher en défense.

Le sourire au lèvres je brisais enfin ce silence. A moi désormais de bouger mon pion.


Je vois que mon discours vous a laissés sans voix. Mes propos sont donc justes et vous ne trouvez rien à redire... Ceci n'est pas une question pas besoin donc de répondre.

Seigneurs et Dames de la salle. Je vous remercies encore de m'avoir écouter. Réfléchissez bien aux paroles d'une jeune Seigneur qui vous a couper le souffle... Au plaisir de vous revoir.


Je partais sans rajouter autre chose, sans me retourner. Une seule phrase en tête :

Echec et Mate...



Edit: Shaoran déplacer avec son accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une annonce insignifiante d'un seigneur insignifiant.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une annonce insignifiante d'un seigneur insignifiant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» le trone du seigneur demon!
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Un mod du seigneur des anneaux
» Mini Jeu le Seigneur des Anneaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aguératon - Les Royaumes Oubliés :: Jeu [RP] :: La Capitale - Alérandir Daäh :: La Cour du Doux-
Sauter vers: