AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shaoran, Empereur de Kodraf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 25

MessageSujet: Shaoran, Empereur de Kodraf   Sam 7 Mar - 11:00

Épopée du sieur Shaoran


Chapitre 1 : Un long et dur entrainement


Les terres d'Aguératon avaient sombré sous la vague sombre, le sieur Zeus ainsi que sa famille quittèrent leur royaume qui se trouvait dans la région des royaumes des deux frères. Kodraf, leur royaume, n'était plus. Zeus avait juré qu'un jour, son empire allait renaître et qu'il ferait tout pour réaliser ce rêve.
Deux hivers passèrent, le fils du sieur Zeus était dorénavant en âge de s'entraîner. Celui-ci allait sans aucun doute aider son père dans la reconstruction de son royaume mais avant cela, un très long entrainement l'attendait. Shaoran, son fils, commença par apprendre le maniement des armes, après un certain moment il était devenu bon mais pas encore assez. Son père décida alors de tester la magie le second hiver de l'entraînement. Son fils avait développé une puissance étonnante dans les éléments. Au lieu de faire de la magie, c'est comme si il parlait aux éléments. C'était très facile pour lui, son père décida alors de l'initier prioritairement aux arts élémentaires.
Les hivers passèrent encore et encore... l'entraînement portait ces fruits. Il ne restait plus que trois hivers avant les dix-huit ans de Shaoran. Le sieur Zeus l'emmena en pleine montagne près d'une grotte étrange. Après s'être un peu reposés, son père lui expliqua ce qu'il avait à faire.


Fils, entre dans cette grotte, du moins... si tu n'as pas peur de la mort. Si tu arrives à ressortir de cette grotte avant que les trois hivers prochains ne passent, ton entrainement sera achevé. Comme tu l'imagines sans doute, la sortie n'est pas celle-ci... elle est de l'autre côté. À toi de la trouver sans quoi, tu périras dans ces montagnes. J'ai confiance en toi, je sais que tu peux y arriver, je t'ai appris tout ce que je sais concernant les éléments ainsi que le combat à l'arme. Va maintenant ! Je t'attendrai à l'autre sortie.

Shaoran entra dans la grotte avec quelques provisions et une arme. Celui-ci n'a jamais parlé de ce qu'il s'est passé dans cette antre et on ne le saura peut-être jamais... Les hivers passèrent et peu avant la fin du temps imposé, Zeus vit son fils, quelque peu blessé mais vivant. Après l'avoir soigné, son père lui demanda.

Alors fils ? Qu'as-tu appris dans cette caverne ?

J'ai appris à maîtriser un élément plus que d'autre, j'ai appris qu'il ne faut pas tuer sans raisons et aussi... ce n'est pas un apprentissage mais... j'ai l'air différent...

Spoiler:
 

Son père semblait fier de lui, ils rentrèrent tous les deux chez eux. À peine ils étaient arrivés, un messager les attendait, celui-ci venait porter un message du sieur Griffon. Ce seigneur était autrefois un bon ami du sieur Zeus. Son fils put voir de la joie son visage au moment où il lut la missive. Peu après la lecture, Zeus s'adressa à son fils.

Shaoran, dorénavant... Tu seras le nouvel empereur de Kodraf, ce nouveau royaume, tu devras le bâtir seul malheureusement. Je ne pourrai pas venir avec toi, je suis souffrant... Je sais que même sans moi, tu y arriveras. Alors va avec ce messager vers les terres Aguératoniennes. Va à la rencontre de mon vieil ami, demande le sieur Griffon. Il fait parti d'une guilde du nom d'Avallon'Lümbe, j'aimerais que tu y ailles, essaie de les rejoindre et ensemble, vous allez défendre Aguératon des malfrats. Je compte sur toi fils et je viendrai sûrement te voir prochainement.

Après ces quelques mots, on pouvait voir les larmes aux yeux du sieur Zeus même s'il les retenait. Shaoran fit une embrassade à son père après avoir préparé ces affaires et alla rejoindre les terres d'Aguératon avec le messager du sieur Griffon.


Dernière édition par Shaoran le Sam 4 Avr - 15:06, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Shaoran, Empereur de Kodraf   Sam 7 Mar - 20:56

Chapitre 2 : Arrivée sur les terres d'Aguératon, le commencement


Quelques lunes passèrent, on pouvait voir les terres d'Aguératon non loin de leur bateau. Shaoran avait hâte de poser pieds sur ces terres où il était né et ainsi rebâtir Kodraf, longtemps oublié. Le messager demanda au sieur Shaoran où il voulait bâtir son empire, le continent ou l'île. Après un long moment de réflexion, celui-ci décida de partir sur l'île, un nouveau monde encore peu connu. Il voulait que son royaume ait un peu de paix durant sa construction et comme l'île n'était que peu connue du peuple Aguératonien, il y était plus facile de bâtir un royaume. Sur cette île, peu de seigneurs avaient osés jusqu'à ce jour d'aller plus loin que la presqu'île de l'Emeraude. C'est d'ailleurs pour cela que le sieur Shaoran décida d'y aller et ainsi faire naître le nouveau royaume de Kodraf.
La nuit tombée, il ne restait plus que cette soirée avant de parvenir à l'île. La seule lumière en ces mers était la pleine lune reflétant dans l'eau, le silence était presque insurmontable, aucun courant, aucun souffle du vent.
La nuit fut longue, le navire accosta sur l'île peu après le levé du soleil. Le messager du sieur Griffon s'exclama alors après que le sieur Shaoran ait quitté le bateau.


Je dois vous laisser ici je le crains. Je vais de ce pas annoncer à mon empereur votre retour sur les terres d'Aguératon et lui dire que votre père ne pourra pas venir avant un moment et qu'il ne pourra encore moins diriger un royaume, vu son état de santé. Sur ce, je vous laisse.

Le messager le salua et reprit la mer en direction du continent où se trouvait le général des gardes Griffon. Peu après sont départ, l'elfe quant a lui s'enfonça dans les forêts allant chercher des terres libres, suffisamment grandes pour y construire son royaume.
Après avoir bien chercher, le sieur Shaoran trouva un endroit où il ne pouvait rêver mieux pour y bâtir un empire. Il invoqua alors un petit oiseau pour l'envoyer auprès de Finarfin, une fée qu'il connaissait depuis son départ des terres d'Aguératon. Sur la missive attaché à la patte, on pouvait y lire.


Citation :
Cher Finarfin,

Je vous fais part de cette missive pour vous demander votre aide. J'aimerais que vous m'assistiez dans le gouvernement de mon nouveau royaume, Kodraf. Vous êtes la personne en qui j'ai le plus confiance à part mon père. Si vous acceptez ma requête, suivez cet oiseau jusqu'à l'emplacement de mon royaume et emmenez avec vous quelques plouks pour qu'on puisse construire les premières fermes de récolte de l'empire. J'espère vous avoir auprès de moi et que ensemble, nous essayerons de faire régner la paix en ces terres.
Votre ami, Shaoran

L'oiseau s'envola à la rencontre de la fée, en attendant, l'empereur de ce nouvel empire faisait les repérages des lieux. Shaoran vit une colline un peu plus loin et décida d'y construire son château tandis que les fermes seront disposées tout autour suivies des bâtiments de guerre.

Deux lunes s'écoulèrent... Depuis le haut de cette colline, le sieur Shaoran pouvait voir une quinzaine de plouks ainsi que sa chère amie, Finarfin qui venaient à sa rencontre.

Spoiler:
 

Après un petit moment, la fée s'adressa à son nouvel empereur.


Salutation votre altesse, j'accepte votre requête avec grand plaisir. J'ajouterais juste une chose, veuillez me tutoyer je vous pris, on se connaît depuis fort longtemps déjà *sourit* Sur ce, commençons la construction de votre royaume dès maintenant.

Le sieur Shaoran ajouta juste une dernière chose avant que les travaux ne commencent.

Pas de mon royaume... mais de notre royaume.

Sur ces mots, les plouks se mirent au travail, bâtissant pierre par pierre le royaume de Kodraf, commençant par quelques fermes suivies de la forteresse.


Dernière édition par Shaoran le Sam 4 Avr - 15:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Shaoran, Empereur de Kodraf   Lun 9 Mar - 11:20

Chapitre 3 : L'avallon'Lümbe


Le royaume de Kodraf s'agrandissait peu à peu, ferme après ferme. La forteresse principale où l'empereur allait logé était construite, ainsi que quelques bâtisses militaires.
Le sieur Shaoran se trouvait sur le balcon de sa chambre, il admirait la vue de son royaume qui voyait le jour petit à petit. Au même moment, il réfléchissait à la demande du sieur Griffon, celle-ci concernait son père mais comme celui-ci ne pouvait venir, devait-il s'y rendre à sa place ? Il hésitait, comment réagirait les Avallons, il ne les connaissait même pas d'ailleurs, seul le sieur Griffon et Aëraël dont il avait entendu le nom par la bouche de son père mais il ne se souvenait plus d'eux. L'elfe se demandait s'il devait les rejoindre, parce que c'est ce que son père ferait mais lui, que voulait-il ? Après y avoir réfléchit toute la nuit, le sieur Shaoran prit une décision.
Il appela son amie la fée et lui expliqua ce qu'il allait faire et qu'elle devait en informer le peuple de son royaume. L'elfe écrit alors sur un parchemin ce que son amie devait dire à son peuple, celle-ci alla immédiatement les informer tandis que le sieur Shaoran se préparait à partir pour la forteresse de l'Avallon'Lümbe. Arrivée près des fermes où bon nombre du peuple de Kodraf s'y trouvait, Finarfin, l'amie de l'empereur commença son discours.


Peuple de Kodraf, nous sommes encore peu nombreux mais notre empereur a fait un choix hier soir, je suis là pour vous dire exactement ce qu'il m'a dit. *la fée sortit le parchemin qu'elle avait reçu de son cher ami et commença à lire quand elle avait toute l'attention*

Citation :
Mes chers amis,

J'ai pris une décision dont je dois de vous en faire part. Hier soir sous cette magnifique pleine lune, je me suis mit à réfléchir, le sieur Griffon avait proposé à mon père de rejoindre les Avallons. Malheureusement, celui-ci ne put revenir en ces terres. C'est pour cela que j'ai décidé que je partirais à leurs forteresse quand le soleil sera au plus haut. Je m'en vais postuler chez eux, étant donné que je ne suis pas mon père, il me sera plus dur de les rejoindre, je n'ai pas autant d'expérience que lui. Mais sachez que je ferais tout pour les convaincre de bien vouloir m'accepter, je leurs prouverais à tous que je suis digne de confiance comme l'était autrefois mon père.
Je tiens à préciser qu'en mon absence, c'est Finarfin qui dirigera le royaume et qui veillera au bon fonctionnement de celui-ci. Je peux vous assurer qu'elle est digne de confiance, je la connais depuis fort longtemps déjà. Si vous avez des réclamations à faire, précipitez vous aux portes du royaume pour m'en faire part avant mon départ.
Sur ceux, je vous remercie encore de me faire confiance et de m'aider à reconstruire ce royaume, notre royaume à tous !

Shaoran, Empereur de Kodraf

Après avoir lu le parchemin au peuple, personne ne contesta celui-ci et ils se remirent au travail tandis que Finarfin alla vérifier le peu d'armement que possédait déjà le royaume. Un moment plus tard, l'empereur s'avançait aux portes de son royaume, personne n'était venu contester les dires de sa chère amie. L'empereur fit alors route vers la forteresse de l'Avallon'Lümbe sur sa magnifique monture blanche.
La nuit approchée à petit feu, le sieur Shaoran avait pris un navire pour si diriger vers le continent et ainsi reprendre route vers la forteresse sur son beau cheval. Plus il avançait, plus on pouvait admirer la forteresse de l'Avallon'Lümbe se dessiner devant lui. Il ne restait que peu de temps pour que l'elfe parvint aux portes de celle-ci où étaient postés deux gardes. Il s'avança près d'eux, toujours sur sa monture et annonça la raison de sa venu.


Bonsoir à vous chez garde d'Avallon'Lümbe ! Je suis venu ici pour postuler chez vous en tant que Obscur. Pouvez-vous me montrer où se trouve la bâtiment auquel je dois me rendre ?

Les gardes le saluèrent à leur tour et lui expliquèrent ensuite la route à suivre pour se rendre à la Grande Place. L'elfe écouta très attentivement et s'y rendit aussitôt les portes ouvertes. Pas après pas, l'empereur de Kodraf se rapprochait de cette place devenu une ambassade, il vit un recruteur non loin de lui et se dirigea alors vers celui-ci pour postuler.

Bonsoir cher recruteur des Avallons, je suis ici devant vous, comme vous vous en doutiez sûrement, pour postuler. J'aimerais devenir Obscur chez vous en espérant que vous jugerez bon de m'accepter en tant que tel. J'ai emmené avec moi un parchemin parlant de mon histoire avant de revenir en ses terres. *donne le parchemin* J'attendrai votre jugement me concernant, sur ce je vous laisse, je vais arpenter les rues de l'Avallon'Lümbe. Faites moi signe quand une décision sera prise.

Quelques lunes passèrent... un messager vint prévenir le sieur Shaoran qu'une décision avait été prise à son sujet. L'empereur se précipita alors à la Grande Place entendre la décision. Il n'avait pas été accepté en tant que Obscur malheureusement. Les Obscurs avaient décidé de le prendre en tant que Aspirant du sieur Eldarin s'il acceptait l'offre, dans le cas contraire, il ne serait pas accepté. Bien pensif, l'elfe prit une décision, il était venu ici dans le but de les rejoindre, peu importe par où il passerait, Obscur ou Aspirant, tant qu'il devenait un Avallon, c'était le plus important. C'est alors que l'elfe rencontra le sieur Eldarin qu'il salua amicalement, prêt à les rejoindre.


Dernière édition par Shaoran le Mar 10 Mar - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Shaoran, Empereur de Kodraf   Mar 10 Mar - 12:50

Chapitre 4 : Le tavernier et la rébellion.


Le sieur Shaoran après quelques lunes passait à la forteresse de l'Avallon'Lümbe reprit la route vers son royaume toujours en construction. Arrivé aux portes de Kodraf, sa chère amie l'attendait avec impatience, elle voulait à tout prix savoir la décision des Obscurs. L'elfe ne voulant pas faire patienter plus que cela son amie, il commença à lui parler tout en se dirigeant vers les fermes enfin toutes construites. Finarfin était contente qu'il fasse dorénavant partie des Avallons même s'il n'avait été accepté qu'en tant que Aspirant du sieur Eldarin. Les villageois les suivaient, voulant eux aussi connaître la réponse des Obscurs. L'empereur descendit de sa monture et annonça aussitôt la nouvelle.

Kodraf ! Entendez mes paroles ! Notre royaume fait désormais partie de l'Avallon'Lümbe ! Je n'ai malheureusement pas été accepté comme Obscurs mais plutôt en tant que Aspirant, j'en suis navré mais je l'ai accepté. Peu m'importe mon rang, avoir des alliés tels que eux me fait plaisir, d'autant plus que deux d'entre eux étaient autrefois amis avec mon père. Je tiens également à vous informer d'une autre chose très importante. Aguératon subit une rébellion depuis peu, j'ai pas d'informations précises à ce sujet mais restez sur vos gardes. *s'arrêta un moment regardant son peuple* Sur ce, reposez-vous tous !! Les fermes construites, le reste peut attendre demain. Rentrez chez vous voir vos familles, je vous remercie encore de votre aide, c'est d'ailleurs pour cela que je dis que Kodraf est notre royaume car sans vous, il ne serait pas là aujourd'hui.

Son discours prit fin sur ces mots, il se dirigea alors vers sa forteresse pour s'y reposer un léger moment.

Quelques lunes passèrent, l'elfe commençait à avoir des habitudes quotidiennes, il allait tous les matins et tous les soirs au tourbillon des flots. Le reste du temps, il revenait à son royaume aider son amie, Finarfin. Ce quotidien malheureusement commençait à se chambouler... Un soir, le sieur Shaoran s'était rendu comme à son habitude à la taverne mais à peine entrait-il que l'un des taverniers se faisait arrêté. C'était le sieur Griffon lui même qui était venu l'arrêter, Erandil, le tavernier embarqué était soupçonné de complicité avec la Dame de la rébellion, aussi appelée, Éolia. L'empereur de Kodraf ne pouvait rien faire pour aider le sieur Erandil car il ne savait que peu de chose sur celui-ci. Le général des gardes avait sûrement de bonnes raisons de penser à une quelconque trahison et peut-être plus particulièrement du sieur Erandil.
Ce soir là, l'elfe ne resta point au tourbillon et préféra retourner à son royaume se reposer. Après un moment, celui-ci se trouvait dans sa chambre, allongé sur son lit. Il pensait à l'arrestation du tavernier, il se disait que pour cesser tout cela, il faudrait cesser la Dame de la rébellion ainsi que les brigands qui l'accompagnent. C'est alors qu'il décida que son devoir était de prendre part au combat, lui qui ne voulait que très peu combattre... mais c'était hélas le dernier recours contre ces barbares. Il appela dame Finarfin pour lui demander de préparer une armée de hauts elfes qui seraient accompagnés de deux fées chacun. Quand elle aurait prévenu le peuple de Kodraf pour ce combat, elle devrait aller prendre des informations sur l'ennemi, le seul nom de brigand que le sieur Shaoran avait entendu auparavant, Fardulphe.

Le lendemain à l'aube, l'empereur grimpa sur sa monture pour se diriger vers la taverne, il vit alors le sieur Hiruka avec qui il parla un moment. De quoi parlaient-ils ? Le sieur Shaoran demandait à celui-ci s'il pouvait postuler en tant que tavernier. Ce fut le cas car avec certains événements récents, il y avait une place de libre. Le sieur Hiruka alla présenter la demande de l'empereur auprès des autres taverniers dans la journée.
Peu de lunes passèrent, le sieur Shaoran avait eu une réponse, il était devenu tavernier, un parmi les autres. Il commençait à servir ces clients avec plaisir avant de retourné vers ces contrées.

Le moment tant attendu été enfin arrivé... Bientôt la rébellion touchera à sa fin, il ne restait que Fardulphe ainsi que la cause de tout ce raffut, la Dame de la rébellion. Finarfin revenait à Kodraf prévenir son ami, deux des Gardiens d'Asgards se préparaient à affronter le dernier brigand, le sieur Shaoran demanda à son amie de préparer l'armée comme convenu. L'empereur arriva aux portes de son royaume où son armée s'étendait, il prit la parole quelques instants avant de faire route vers le campement du brigand.
Le camp barbare se trouvait en face de lui, la stratégie était déjà mise en place, le sieur Sachira lui en fait part. Après cela, l'elfe retourna auprès de son armée attendant le signal. L'aube arrivait, au même moment, le sieur Thorvald lança le signal, ainsi commença l'offensive contre Fardulphe.
Il y eut des morts, un assez grand nombre... Mais tout à coup, le combat cessa... Quelqu'un avait emmené la tête du chef des brigands au sieur Thorvald, le peu de brigands restant s'enfuirent, certains tués avant même de le pouvoir.
Les terres d'Aguératon retrouvaient peu à peu leur calme, l'elfe avait appris en retournant à son royaume que la Dame de la rébellion avait elle aussi était arrêtée. Ainsi, le quotidien de chacun se retrouvait petit à petit mais pas pour tout le monde...


Dernière édition par Shaoran le Mar 10 Mar - 22:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Shaoran, Empereur de Kodraf   Mar 10 Mar - 18:53

Chapitre 5 : Une nouvelle réforme se met en place


Après la rébellion, le sieur Griffon remplaça l'ancien intendant maintenant décédé, le sieur Xalendan. Avec son nouveau poste, il décida de créer une nouvelle réforme... Personne ne savait vraiment ce qu'il allait changer, tout le monde était impatient de voir d'eux même les changements. La seule chose dont il avait fait part au peuple d'Aguératon était que bon nombre de seigneurs gradés allaient perdre leur place.
Les jours passèrent, il était tard, le sieur Shaoran quittait la taverne pour retourner à Kodraf quand il aperçu le nouvel intendant. Il s'avança près du sieur Griffon et d'ailleurs, celui-ci était venu parler avec lui. L'ancien général des gardes avait une proposition à faire à l'empereur, il lui proposa de devenir un des capitaines de la garde. L'elfe était fort étonné après avoir entendu cette proposition, il se demandait, pourquoi lui ? Lui qui n'était qu'un seigneur parmi tant d'autres il y a peu. De plus, il venait à peine d'avoir sa place chez les taverniers. Sur le coup, le sieur Shaoran ne savait pas quoi répondre, il demanda à l'intendant un peu de temps pour y réfléchir, celui-ci bien entendu accepta.
L'empereur retourna à son royaume, réfléchissant à cette proposition depuis leur conversation, il était encore si on peut le dire, sous le choc. Arrivant au pied de sa forteresse, la fée Finarfin l'attendait quelque peu inquiète, se demandant pourquoi son ami rentrait plus tard aujourd'hui. Ils entrèrent tous les deux et commencèrent à discuter.


Qu'est-ce qui ne va pas mon ami !?

Euh... ce n'est pas ça, je vais bien mais...

Mais quoi ? Vas-y, raconte moi tout !

Le sieur Griffon, le nouvel intendant... Il vient tout juste de me faire une proposition...

Ah bon ? Laquelle ?

Il me propose une place en tant que capitaine chez les gardes du Doux.


*étonnée elle aussi* Mais c'est une bonne nouvelle !

Oui, ça l'est mais je ne sais pas si je dois l'accepter...

Pourquoi ça ? C'est une bonne occasion qu'il t'offre !

Bonne occasion tu dis... Tu as raison mais... Je viens à peine d'être gradé en tant que tavernier au tourbillon des flots.

Et alors !? Ils comprendront certainement ta décision ! De plus, être capitaine à la garde est des plus proches de tes ambitions !


*ne répond pas immédiatement* C'est décidé ! Je vais lui donner ma réponse demain ! Quand il présentera sa réforme, je serai Shaoran, capitaine de la garde du Doux !

Leur discussion prit fin sur ces mots tandis que l'empereur retournait à sa chambre.

Le soleil se levait enfin, le sieur Shaoran était sûr de son choix, il allait accepter la proposition du nouvel intendant. Il est vrai que le métier de garde n'est pas facile mais l'elfe était prêt à essayer. Il voulait aider son peuple, le peuple d'Aguératon.
L'empereur fit route vers Alérandir Daâh, la capitale pour y retrouver le sieur Griffon avant de partir à la taverne. Celui-ci se trouvait non loin du poste de garde, ils commencèrent à parler quand le sieur Shaoran était arrivé. L'elfe fit assez court.


Messire Griffon, je suis venu à votre rencontre aujourd'hui pour accepter votre offre. Dès la parution de votre nouvelle réforme, je deviendrai capitaine à la garde. Je vais de ce pas prévenir mes collègues taverniers. Je vous salue, bonne journée à vous.

Le sieur Griffon avait l'air content que sa proposition fut acceptée. Il regardait le sieur Shaoran s'en aller pas après pas.
Arrivée à la taverne, le sieur Hiruka allait sortir, l'elfe l'intercepta pour lui annoncer la nouvelle. Le tavernier en chef respecta sa décision et le félicita. Après ceci, il s'en alla tandis que le sieur Shaoran étant toujours tavernier entra dans le tourbillon des flots faire son travail avec grand plaisir, pour le temps qu'il lui restait à faire.

Les jours défilèrent assez vite, le sieur Griffon se rendit à la cour de Doux faire son annonce, la publication de la nouvelle réforme. Le sieur Shaoran passait par là au même moment et s'arrêta alors pour l'écouter. Son discours terminé, l'elfe était devenu capitaine de la garde. Son seul désir, faire tout son possible pour que le peuple ait une vie paisible, du moins... les gens honnêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Shaoran, Empereur de Kodraf   Lun 16 Mar - 17:05

Chapitre 6 : Un Avallon bourré...


Les pensées du Sieur Shaoran étaient confuses ces derniers jours. Deux choix se présentaient à lui, rester Avallon ou non. Pourquoi voulait-il déjà quitter les Avallons qui l'avaient beaucoup aidé depuis son arrivé sur ces terres ? Il ne respectait pas le fait que les pingouins s'associent à eux. Le Sieur Shaoran avait déjà accepté de respecter les actes des Avallons mais ceux des pingouins... Il ne le pouvait pas. Pourquoi ? C'est simple... Il avait eu vent que les pingouins prévoyaient une prise de pouvoir sur l'île où il résidait. Étant contre cela, le Capitaine Shaoran prit enfin une décision... Il allait dire adieu au blason de l'Avallon'Lümbe.
Finarfin fut surprise par cette décision soudaine, elle ne serait pas la seule. L'empereur de Kodraf se dirigeait vers la forteresse des Avallons leur faire part de sa décision. Comme d'habitude, les gardes à l'entrée le laissèrent passer mais bientôt... ça ne sera plus le cas. Il retrouva Dame Gwen quelque part dans la forteresse et commença à lui parler.


Bonjour Gwen, je viens à ta rencontre aujourd'hui car j'ai décidé de quitter les Avallons. La raison ? Je suis en désaccord avec le fait que les pingouins nous rejoignent. Je n'ai rien contre eux spécialement mais je ne les apprécie pas pour autant. Sur ce, je dois te rendre ce cher blason... Je ne regrette pas de l'avoir porté, je vous remercie pour votre aide. *lui donne le blason*
Je tiens à rajouter une chose, je n'interférerai pas dans votre guerre, je n'aiderai en aucun cas l'ennemi. Vous ne comprenez sans doute pas pourquoi je vous dis sa mais bon, vous verrez bien assez tôt.


Sur ces mots, le Sieur Shaoran quitta la forteresse, il était dorénavant indépendant. Une idée lui vint à l'esprit pendant qu'il se dirigeait vers son royaume. Il avait apprit que les Lurons Bourrés n'était pas méchants en fait mais plutôt qu'ils étaient pour la justice. D'ailleurs, leurs buts étaient plus proches de lui que ceux des Avallons. C'est alors qu'il se décida... Il n'allait pas retourner tout de suite à son royaume, il se dirigea vers la forteresse des Lurons.
Il se trouvait alors devant ses portes la nuit tombée, les gardes ne voulaient pas qu'il entre. Il s'exclama alors haut et fort et sans hésitation.


Bonjour à vous chers gardes !
Je suis venu ici aujourd'hui car je veux postuler chez vous. Je comprends très bien que cela peut paraître très étrange mais je tiens à vous le dire maintenant. Je ne suis plus Avallon.


Les gardes furent très étonnés, un seigneur quittant les Avallons pour les rejoindre... L'un deux entra alors prévenir les Lurons de l'arrivée de l'ancien Avallon. Eux aussi furent étonnés et demandèrent à ce que le Sieur Shaoran entre.
Celui-ci entra alors dans la forteresse pour y postuler. Le seigneur Elmeron fit le déplacement jusqu'à leur ambassade et donna la parole à l'empereur de Kodraf, Shaoran.


Messire Elmeron je présume. Comme je l'ai dit à vos gardes, je suis ici car je ne suis plus Avallon. Je ne respecte pas certains de leurs choix. Cela dit, je n'ai rien contre eux et donc... même si je postule chez vous, je vous préciserai une chose, je ne vous aiderai en aucun cas dans cette guerre contre eux.
Vos buts sont les miens, voilà la raison de ma venue. Vous me prendrai peut-être pour un espion mais je vous prouverai le contraire. Je suis prêt à tout pour pouvoir être des vôtres.
Mais étant donné que je ne participerai pas à votre guerre, même si vous m'acceptez, je ne porterai pas votre blason... du moins, pas avant la fin de cette guerre. Quand je vous dis que je n'interviendrai pas, c'est dans tout les sens, je ne vous donnerai pas d'information sur eux et je ne les attaquerai pas. Pas dans cette guerre...


Sur ces mots, le Capitaine arrêta de parler et attendit une réaction du Sieur Elmeron, premier luron.
Le premier luron donna une réponse très rapidement, le Sieur Shaoran fut étonné. Il remercia Elmeron pour l'avoir reçu et retourna à son royaume, le luron avait accepté les conditions imposées par l'elfe... qu'il n'interviendra pas dans la guerre en cours. Arrivé à son royaume, le Capitaine annonça la nouvelle à son amie. Celle-ci était étrangement d'accord sur tout ce que faisait son empereur. Après avoir fait part de la nouvelle à Finarfin, elle lui demanda de rester un moment, elle avait quelque chose de très important à lui dire...


Dernière édition par Shaoran le Dim 22 Mar - 11:38, édité 5 fois (Raison : Accepté chez les lurons !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Shaoran, Empereur de Kodraf   Jeu 26 Mar - 9:11

Chapitre 7 : Le secret de Finarfin


Un nouveau jour commençait au royaume de Kodraf, le Sieur Shaoran était déjà levé ou plutôt n'avait pas dormi. Il n'avait cessé de penser à la soirée précédente. Sa meilleure amie, Finarfin lui avait révélé un secret, il ne savait plus quoi penser. L'elfe avait tout le temps d'y réfléchir, enfin... cette unique journée fut suffisante. Il grimpa sur sa monture blanche et s'en alla pour Alérandir Daâh. Il venait à peine de quitter son royaume, pour la première fois il partait sans avoir vu son amie. Celle-ci avait préféré lui laisser le temps d'y réfléchir. Toute la journée, il repensa à cette soirée où Finarfin lui confia son plus grand secret.

La nuit précédente.

Finarfin me demanda de rester un moment, elle avait quelque chose de très important à me dire. Je suis alors resté pour l'écouter. C'est à ce moment là que je l'ai connu véritablement. Elle s'avança près de moi et prit ma main droite de ses deux mains. Elle commença alors à parler.

Shaoran, il est temps pour moi de te dire la vérité. On se connaît trop bien pour que je te mente encore plus longtemps. Je vais y aller doucement, je vais te raconter le début de l'histoire.
C'était un peu avant le cataclysme qu'il y a eu sur ses terres, j'étais une simple commerçante à la Capitale et j'avais pour nom, Sakura. Je me faisais maltraitée tout les jours par des riches, ils voulaient même abuser de moi. Heureusement pour moi, ça n'est pas allé plus loin que les coups.


Après ces quelques mots, je fus surpris qu'elle ait pu être maltraitée et je fus hors de moi... Mais je l'ai laissé continuer.

Je ne vais pas m'attarder sur ces mauvais souvenirs et continuer mon histoire.
Je m'étais enfuie des terres d'Aguératon au cataclysme et j'avais rencontré une magicienne du nom de Farika. Elle était sûrement voyante, elle avait lu en moi comme dans un livre ouvert et me demanda si je voulais changer de vie. Je lui répondit positivement bien entendu et c'est ainsi qu'elle me transforma en fée. Elle m'adressa encore quelques mots avant de disparaître, ces mots était l'incantation qui me permettrai de revenir sous ma forme originelle.


Et là, je fus sans voix, elle me l'avait dit... son secret. Elle n'était pas une fée.

C'est quelques jours après que je t'ai rencontré, toi, celui qui a changé ma vie.
Tu vas sans doute me demander quelle était mon apparence autrefois, je vais te la montrer. J'ai décidé de ne plus me cacher car avec toi je me sens en sécurité. Désormais je vais rester sous ma vraie forme, celle-ci.


Après avoir fini sa phrase, elle récita l'incantation que la magicienne lui avait murmuré à l'oreille. Ainsi elle reprit après tant d'année sa forme originelle, celle d'une elfe. Plus j'en apprenais, plus je restais sans voix. Elle était magnifique, je n'avais pas les mots pour décrire une telle beauté. Comment avait-elle pu le masquer aussi longtemps...
Voyant que je restais là, sans rien dire, même pas un soupçon de mot, elle s'adressa une dernière fois à moi.


Je vais te laisser réfléchir à tout cela, c'est peut-être beaucoup pour une nuit. Bonne soirée à toi...

Ainsi elle quitta ma chambre pour retrouver la sienne. Me laissant là, penser à tout cela...

Aujourd'hui.

Le Sieur Shaoran venait de se remémorer à cette nuit, il l'avait ressassé toute la journée dans sa tête. Le soleil se couchait, l'elfe rentra à son royaume et décida de parler un moment avec son amie.
Après avoir rejoint sa forteresse, le Capitaine Shaoran se dirigea vers la chambre de Finarfin et frappa une fois, puis deux. Celle-ci lui demanda de rentrer et leur conversation commença.


Finarfin, j'ai bien réfléchi... Je ne vois pas pourquoi j'ai pris autant de temps. Ce n'est pas important que tu sois une fée ou... une elfe. L'important, c'est que tu es toi. *Il avait hésité à le dire car étant une elfe, le Sieur Shaoran était séduit par la beauté de son amie. Une attirance venait de naître entre ces deux elfes.* Tu resteras à mes côtés peu importe comment tu es. Mais je dois te le dire, ça me fait plaisir de te voir sous ta vraie forme, qui d'ailleurs est magnifique.

*Elle rougit aussitôt et répondit.* Ça me fait plaisir que tu le prennes comme ça, j'avais peur que ce soit le contraire. Rien ne changera entre nous et j'en suis heureuse. *elle sourit.* Enfin... peut-être que... *Elle ne continua pas sa phrase, elle ne savait pas si elle devait le dire maintenant. Elle avait repris sa vraie forme car elle aimait le Sieur Shaoran et que elle voulait être auprès de lui. Mais elle pensait que c'était encore trop tôt pour le lui dire et elle décida d'attendre un peu.*

Peut-être que ?

Non rien, oublies ça... *elle sourit bêtement*

Après avoir un peu discuté, Shaoran regagna sa chambre tout en ayant le vrai visage de son amie en tête. Il s'allongea sur son lit et s'endormit peu après, toujours en pensant à elle.


Dernière édition par Shaoran le Dim 29 Mar - 9:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Shaoran, Empereur de Kodraf   Sam 28 Mar - 0:23

Chapitre 8 : Un pillage Avallon


Le Sieur Shaoran rencontra un luron près du Tourbillon des Flots. Après avoir parler avec celui-ci, l'elfe se décida. Il proposa à son interlocuteur de lui donner le blason des lurons dès maintenant, pour montrer officiellement qu'il était parmi eux. Le Sieur accepta aussitôt avec plaisir. Quelques minutes passèrent, le Capitaine Shaoran avait dorénavant un nouveau titre, "luron". Après avoir saluer le luron, il retourna à son royaume. Arrivé aux portes de Kodraf, ses gardes lui demandèrent.

Votre majesté ! Vous portez le blason de L'ordre des Lurons Bourrés !?

C'est exact, je vais le porter dès aujourd'hui. Sur ce, je vous laisse, je dois régler quelques détails à la forteresse. À bientôt.


L'empereur continua sa route vers sa demeure où il vit sa chère amie. Après l'avoir accosté, il prit parole.

Finarfin, dorénavant, notre royaume est luron car je porte leur blason. Mais comme je l'ai dit, je ne participerai pas à la guerre... Du moins, s'ils ne viennent pas m'embêter. Je te laisse à tes affaires, je vais à la bibliothèque un moment.

Le Sieur Shaoran resta quelques heures à la bibliothèque, qui sait ce qu'il y faisait...
Après y avoir fait nombre de recherches et diverses autres choses, Shaoran s'en alla se reposer. Il s'endormit peu de temps après s'être couché sur son lit.


Sous la lumière éclatante de la lune, tard dans la nuit, un seigneur vint piller le royaume de Kodraf. Un plouk essaya de protéger ses récoltes. Il ne resta pas en vie assez longtemps pour le faire. Le Sieur Taika, membre de l'Avallon'Lümbe venait de lui ôter la vie. Cet Avallon pu récolter un peu de ressource mais celui-ci s'en alla, voyant l'empereur arriver. Shaoran était face à une vue désolante, un mort, des maisons détruites, des fermes saccagés, tout n'étés que ruines. On pouvait voir le visage maussade de l'elfe.

Le lendemain arrivait à grand pas, le Sieur Shaoran se rendit peu avant l'aube à la forteresse des lurons. Il y entra rapidement et annonça à ces alliés.

Lurons, le moment est venu... Ma promesse est rompue, dès ce soir, mes milices seront sur les terres du Sieur Taika, un Avallon qui a osé s'en prendre à mon royaume. J'avais dit que je n'interviendrai pas dans la guerre mais là, je n'en peux plus. Le Sieur Taika a tué un des mes villageois et a pillé quelques piécettes d'or, des bois ainsi que des vivres de mon royaume. J'ai également appris dans le cour de la journée d'hier que le Sieur Sayole avait décapité l'un de mes messagers. Le message est clair, je suis devenu un seigneur de plus sur leur liste noire. Il me traite comme un traître... Je vais donner tout son sens à ce mot qu'ils emploient à mon égard. Sur ces mots, je vous laisse, je dois informer mes milices que ce soir, ils livreront bataille au royaume du Sieur Taika.

Shaoran retourna aussitôt à son royaume avertir sa milice. Il tenu une assemblée au centre de la ville et s'exclama haut et fort.

Kodraf ! Écoutez moi !
Les Avallons comme vous le savez, nous ont pillés la nuit précédente. Pour ces pillages, je ne vois qu'une seule réponse à offrir, c'est celle qu'ils attendent à première vue. La contre-attaque ! Elle se fera ce soir, je vais envoyer une partie de nos milices sur les terres du Sieur Taika. Vous ne tuerez personne sauf si vous ne pouvez pas faire autrement. Vous ne ferez que reprendre ce qui est à vous.
Rendez-vous aux portes du royaume à la tombée de la nuit. Nous ferons route vers ce royaume sans âme.


Le soleil couchant... L'armée se levant... Elle se tenait là, prêt à faire route pour le royaume du Sieur Taika.
Les pillages commencèrent aussitôt à leur arrivée, les milices avaient également saccagés quelques bâtisses et récoltes. Le pillage étant réussi, les milices accompagnés de leur empereur rentrèrent à leur royaume, sans avoir fait de victime, car là n'était pas le but. Shaoran, avant son départ pour ses terres, laissa un parchemin à un des plouks du royaume pillé. Sur ce parchemin était écrit ces quelques mots.


Sieur Taika, mon royaume est désormais des lurons, et de la guerre. Je n'ai pas apprécié votre pillage alors que moi, j'avais dis que je n'interviendrai pas dans la guerre. Mais si vous ne comprenez pas cela, mon choix est fait, la guerre ne se fera plus sans moi mais... avec moi. Ce pillage que je viens de faire sur vos terres n'est autre qu'un avertissement, je le dis sous cette forme car vous ne pensez que comme cela... Traître vous me traitez... Traître je deviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Shaoran, Empereur de Kodraf   Jeu 16 Avr - 10:42

Chapitre 9 : Une malédiction, un nouveau rang


Le combat faisait toujours rage entre les Lurons et les Avallons, en parallèle, le Sieur Shaoran avait créé les Seigneurs de l'Espoir. Une organisation ayant pour but d'aider les plus démunis ainsi que les innocentes victimes de la guerre. Ce groupe avait fait bonne impression auprès du peuple, tout se déroulait bien, enfin... c'est ce que l'on croyait. La première réunion avait lieu, les débats se faisaient à peine entendre et pour couronner le tout... Son vrai créateur, le Sieur Aanltey décida de se retirer. Déçu par cette nouvelle, l'elfe prit une triste décision. La première réunion des Seigneurs de l'Espoir fut sa dernière. Il s'excusa auprès du représentant de la Ligue Populaire, qui était présent, et se retira à son tour, le visage maussade.

Les jours passèrent...

Le Capitaine Shaoran était rentré, comme tous les soirs, chez lui. Il se trouvait dans sa chambre. Finarfin vint frapper à la porte, elle venait le saluer car elle ne l'avait pas vu de la journée. Après un petit moment, leur discussion s'arrêta. Ils allaient s'embrasser, un tendre baiser... Malheureusement, cela n'eut pas lieu. Shaoran, qui l'aime, la repoussa méchamment en lui faisant comprendre qu'elle devait quitter la chambre. Pourquoi avait-il fait ceci alors qu'il l'aimait ? En était-il vraiment capable ? Lui non... Mais sa "facette cachée" oui...
Peu avant l'avant-baiser, une aiguille vint se planter dans le cou du l'elfe, plus précisément, sa nuque. Instantanément, son comportement changea complètement... Il était devenu le contraire de ce qu'il était auparavant. C'est un sorcier, dont le nom n'est pas encore connu en ces terres, qui venait de produire cela. Une malédiction en quelque sorte. Ce sort avait pour but de réveiller la partie "noire" qui dormait au plus profond du Sieur Shaoran. Une facette de sa personnalité, qui comme beaucoup de seigneurs, était cachée, refoulée.

Le lendemain, tout allait changer, Shaoran se rendit à Alérandir Daâh tout en envoyant, dans la plus grande discrétion, une missive à un dénommé Erzath. Cet homme, si s'en était un, faisait partie du groupe indépendantiste nommé "Explorateur". Un groupe composé de mécréants qui parfois ne l'étaient pas vraiment. Il discutèrent par missive tout au long de la journée, le soleil se couchait enfin...

Le Capitaine Shaoran, si on pouvait encore l'appeler ainsi, se dirigeait vers les Terres du Nord. Là se trouvait le point de rendez-vous fixé par son interlocuteur. Arrivé là-bas, Erzath était là, lui demandant de le suivre, il allait traverser le passage que seuls les explorateurs savaient utiliser. L'elfe noir resta assez proche du sorcier pour ne pas être englouti par ce puissant sort de passage. La forteresse était maintenant sous les yeux du côté obscur de Shaoran. Personne ne se doutait de son changement, enfin... c'est ce qu'il croyait. À l'intérieur, le second à le remarquer fut le Mort-Vivant Mortifer, le premier était Erzath, qui se trouvait être véritablement le Colonel Elhandil.

Un long moment passa, l'aube arrivait à grand pas. Shaoran était dorénavant un Explorateur mais... personne ne le savait, même lui... L'elfe redevint normal à son retour à Kodraf. Il ne savait pas ce qu'il fit en rentrant de sa patrouille. Pour lui, il était toujours "Shaoran, Empereur de Kodraf et Capitaine à la Garde" mais à ce titre venait se rajouter "Explorateur". Ce groupe, avec la demande du côté sombre de Shaoran, ne divulguera pas cette information. Seuls lui et les Explorateurs savaient qui il était devenu. Ce nouveau rang imposait de nouvelles responsabilités, celles qu'il devra remplir dans la plus grand discrétion. L'elfe noir n'apparaissait que la nuit, pour le moment...

Il allait bientôt se faire connaître dans ce groupe qui était à présent le sien. Une seule chose mettait le doute dans l'esprit du sombre elfe, il remarqua à la fin de la première soirée à la forteresse des Explorateurs que ses yeux n'avaient plus la même couleur que ceux du Sieur Shaoran que tout le monde connaissait. Il réalisa que les Sieurs Mortifer et Elhandil n'en avaient dit aucun mot mais il savait... il savait que ces deux seigneurs l'avaient remarqué. Pourquoi n'ont-ils rien dit ? Pourquoi ont-il accepté de tenir secrètes son adhésion au sain de leur groupe ? Pourquoi ont-ils accepté un homme dont ils connaissaient rien ? Savaient-ils peut-être que celui-ci était tout le contraire du vrai Empereur de Kodraf ? Un homme sans pitié, ayant pour divertissements la mort de pauvres innocents et encore beaucoup d'autres choses...

Une nouvelle nuit arriva, l'homme se dirigea vers la forteresse des Explorateurs et fit part de son "nom de code", celui qu'il aurait quand il porterait le blason de ce groupe. Ce nom était Narash... En portant ce nouveau blason, son visage serait caché à tous, ses crimes, s'ils auraient lieux, le seraient également. Un garde à deux facettes, qu'en adviendrait-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Shaoran
Légende
avatar

Nombre de messages : 1760
Participation RP : 95
Inscription : 06/01/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Shaoran, Empereur de Kodraf   Mar 16 Juin - 21:12

Chapitre 10 : Deux généraux tombés, de nouvelles résolutions...


Un long moment passait, beaucoup de chose s'étaient déroulés depuis l'adhésion de Shaoran chez les explorateurs.


Il apprit peu de temps après cette adhésion qu'il en faisait parti. Maintenant, il ne voulait plus qu'une chose, se débarrasser de cet obscur être se trouvant en lui. Il allait en parler à Finarfin, car elle devait être tenue au courant d'une telle situation. Cela dit, il ne put la prévenir... Un garde de Kodraf frappa à la porte de sa chambre et annonça sans attendre une triste nouvelle. Griffon de Guardia venait de perdre la vie. Cela dit, personne n'avait retrouvé son corps. Le deuil était lourd, très lourd. L'enterrement fut une rude épreuve pour Shaoran. L'elfe avait connu ce général depuis son enfance et l'a retrouvé depuis peu de temps. Ils avaient eu à peine le temps de se retrouver, pas assez. La vie ne tenait qu'à un fil...
Shaoran essayait de tenir le coup, il avait l'air d'y arriver mais au fond de lui, il souffrait. Finarfin était la seule, en dehors de lui, qui le savait. Mais elle ne savait toujours pas pour ce Narash... Shaoran avait complètement oublié de lui en parler. Peu importe, c'était là le cadet de ses soucis. Il continuait ces rondes chaque jours et nuits, souffrant dans le silence du deuil.

Les jours passèrent, le Capitaine Klaedr fut nommé Général à son tour. Shaoran avait trouvé un nouvel exemple à suivre, un homme digne de confiance, tout comme Griffon l'avait été. Les choses reprenaient son cours petit à petit, la peine était toujours là mais pas invivable.
C'est alors que des démons surgirent de nul part, ils allaient attaquer la Capitale d'Alérandir Daâh. Shaoran et tout les autres gardes se préparèrent pour la bataille. Elle fut rude mais les gardes sortirent victorieux. Pendant celui-ci, Shaoran apprit que le Nouveau Monde se faisait lui aussi attaqué. L'elfe se précipita donc, après la bataille continentale, sur l'île et put aider ses frères dans cette bataille. Les insulaires furent eux aussi les vainqueurs. Là n'était pas le problème, malgré le nombre de mort qui n'était pas à ignorer. Shaoran se rendit de nouveau sur le continent pour faire son rapport et là... On lui annonce un nouveau mort, le Général Klaedr. Que de personnes importantes qui décèdent. La garde voyait ses effectifs diminuer de jour en jour. Shaoran était anéanti. Il ne savait plus quoi penser, devait-il continuer en tant que garde et seigneur ou devait-il se retirer de tout cela et cultiver dans son coin ses terres ? Tout était confus en lui, les pensées l'encombraient de plus en plus.

C'est alors qu'il repensa à Narash... Celui-ci l'avait aidé durant la bataille insulaire mais il fallait s'en défaire. Shaoran comptait se rendre sur l'île où résidait son père, un île où il aurait l'aide suffisante pour sceller cette malédiction. Il prépara ses affaires pour s'y rendre mais ne put y aller maintenant. Une réunion des gardes allait avoir lieu dans sept lunes. Il ne pouvait y aller car il ne pourrait pas revenir à temps.

Le semaine fut merveilleuse pour Shaoran, Finarfin était là pour le soutenir durant ses dures épreuves. Elle savait dorénavant pour cet "homme" se faisant appeler Narash. Elle le soutenait entièrement et attendait que celui-ci ne puisse plus prendre le contrôle de Shaoran. Cela dit, depuis la bataille, il ne l'avait pas fait. Un soir, Finarfin accueillit Shaoran dans ses quartiers, elle allait enfin lui parler. La bataille insulaire avait été révélatrice pour elle et son bien aimé. Shaoran lui avait avoué son amour. Cependant, ils n'en avaient pas reparlé depuis... Il était temps. Shaoran entra dans la pièce et commença à part immédiatement.


Je sais pourquoi tu m'as demandé de venir ici. C'est à propos de mes sentiments, je ne me trompe ? Je te comprends, je connais déjà ta réponse et je la respecte. J'ai...

Finarfin l'interrompit tout de suite, il était dans le faux.

Shaoran, écoutez-moi. Tu te trompes ! J'éprouve les mêmes sentiments que toi, cet amour qui grandis en toi, il me consume. Je t'aime.

Shaoran fut surpris, il croyait que Finarfin ne l'aimait pas, elle l'avait quelque peu ignoré depuis la bataille, à part pour le soutenir mais sans plus. Mais il était content, son amour était réciproque.

Tu m'aimes ? Est-ce vrai !?

L'elfe n'attendait en aucun cas une réponse, il savait que Finarfin ne mentirait pas sur cela. Il s'avança donc près d'elle et l'a prit au niveau du bassin avec la main gauche et la main droite qui caressait son visage. Sa bouche s'avançait peu à peu vers celle de Finarfin, le contact était imminent. Les lèves commençaient à se frotter l'une contre l'autre. Et ainsi, ils s'embrassèrent... Le baiser ne fut que la ligne qui les séparait encore. Leur amour était maintenant aux yeux de tous mais avant tout des leurs. La nuit passée avec sa tendre et bien aimée fut inoubliable. Le moment le plus merveilleux de sa vie pensait Shaoran. Il avait retrouvé le sourire, l'amour le soutenait, le rendait plus fort.

Mais bon, le temps passa à grande vitesse... La réunion des gardes allait avoir lieu. Shaoran alla cherche sa monture à l'écurie et se rendit au Poste de Garde. Il arriva un peu avant l'heure du rendez-vous. Il se rendit donc à la taverne se restaurer. Ensuite, il retourna au Poste de Garde et la réunion avait commencé. Beaucoup de chose fut aborder lors de celle-ci mais nous n'en parlerons pas là. La réunion prit fin après le couché du soleil.

Shaoran rentra à Kodraf et c'est alors qu'il reçoit une missive d'un de ces gardes qui était parti à la capitale de la Presqu'île d'Emeraude. Celle-ci disait qu'une révolte pingouin allait sûrement voir le jour et qu'il fallait que l'elfe se rende là-bas pour voir de lui-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kodraf.web-rpg.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shaoran, Empereur de Kodraf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shaoran, Empereur de Kodraf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» Napoléon Bonaparte, Empereur des Français
» L'Empereur le plus naze
» L'Empereur passant ses troupes en revue
» tente de l'Empereur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aguératon - Les Royaumes Oubliés :: Jeu [RP] :: Aguératon - Epopées-
Sauter vers: