AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cessons de tourner en rond...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Nébuleux
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 27
Participation RP : 0
Inscription : 16/06/2008

MessageSujet: Cessons de tourner en rond...   Dim 1 Mar - 22:26

Une fois de plus, il avait repris le chemin de la Cour du Doux...
Une fois de plus, il allait annoncer au peuple la guerre...
Une fois de plus, il serait impassible...
Une fois de plus, à quoi bon?

Le Nébuleux se surprit à se poser des questions sur la tâche divine qu'il accomplissait, ainsi que sur l'utilité de la traque de la déviance que lui et ses enfants menaient depuis la résurrection d'Aguératon. Infinie, pour ne pas dire futile, tant ceux qui préférait le chemin des ombres à celui de la lumière était nombreux. Les derniers déviants en date étaient les rats du Cercle. Pathétiques raclures qui avaient profité de la clémence de l'Avallon bien trop longtemps.

Il arriva à la Cour, plongé dans ses pensées, prêtant encore moins attention au brouhaha qui le précédait, tant la lassitude l'habitait. Mais il se ressaisit bien vite lorsqu'il s'aperçut que la foule l'observait et qu'il se trouvait au centre de la pièce. Son inconscient même l'avait dirigé pour qu'il remplisse sa mission. Cette pensée lui réinsuffla énergie et verve, et il ferma les yeux quelques secondes, en souriant, avant de s'adresser à la populace massée à ses pieds :


"Peuple d'Aguératon, entend-moi, écoute-moi!..."

Sa voix, toujours grondante et sourde, éclatait clairement à l'intérieur de chaque être vivant de la salle :

"Peuple d'Aguératon, si les légions obscures vont ce lever une fois de plus, c'est pour assainir les Royaumes de la trace glauque et infamante du Cercle, qui à trop longtemps souillé de sa présence notre monde. D'une part, la dite guilde nous à trop longtemps défié, nous narguant depuis sa position privilégié sous protection du Doux, profitant de celle-ci pour mener nombre assauts sur les royaumes de mes enfants. Il à fallut l'intervention du Doux lui-même pour le sortir de cette léthargie. Pour ces attaques sur les membres de l'Avallon, nous entrons en guerre contre vous. Mais pour avoir abusé du pouvoir Hangratial, s'être moqué de nous bien à l'abri de notre courroux, nous vous rayerons de la surface du monde."

Le Nébuleux s'effaça dans la pénombre, et emprunta le chemin de la sortie. L'histoire allait se répéter, mais qu'importe, car si elle continuait sur la même voie, le Cercle allait vivre ses heures les plus sombres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaedr
Grand orateur
avatar

Nombre de messages : 985
Participation RP : 76
Inscription : 11/07/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Cessons de tourner en rond...   Mar 3 Mar - 0:35

"Tant de stupidités incessantes, tant d'actions dirigés à notre encontre. Fracassante nature meurtrière et destructrice. Tant de bêtises....

Cela faisait maintenant quelques lunes que les avallons avaient lancé les offensives. Ils avaient cru bon de rompre un Pna respecté depuis le début sans même prévenir, une traîtrise sans nom. Et la raison de cette rupture ? Aucune valable, ils avaient pensé qu'ils étaient aptes à juger des actions du Cercle, ils avaient pensés qu'ils pouvaient s'immiscer dans les affaires qui nous étaient personnelles. Nous ne cherchions pas la querelle car selon nous les avallons protégeaient ces terres mais ils avaient trahis la cause qu'ils défendaient. Toutefois je n'étais pas apte à juger de leurs actes, j'étais un observateur et ils voulurent prendre dans la tourmente de leurs mouvements inutiles. Quoi qu'il en soit, le Cercle allait faire face à son destin et aussi sûr que le soleil nous chauffe, les écrits ne sont pas tracés..."

***

Le Nain tristement célèbre pour des raisons inconnues se tenait assis sur un lourd fauteuil de son ambassade, il avait été mis au courant on ne sait comment que le Nébuleux, la mysticité même des avallons venait de faire une déclaration. Se levant de son fauteuil il rigola en silence, les combats faisaient déjà rage, cette annonce ne servirait qu'à amuser la galerie et à officialiser les choses. Tant de paroles pour rien...

Se rendant donc à la cour du Doux, Le Dux du Cercle repensa à cette fable qu'il avait lu lors de son voyage...

Citation :
Le Faible rusé et le Fort prétentieux

Il était une fois, deux personnages bien différents.
L'un était fort, là depuis toujours cassant à tour de bras
Mais bien que puissant, il n'en était pas moins prétentieux
L'autre était faible, nouveau parmi ces contrées il ne savait que faire
Mais la ruse était son atout et tel le renard il se faufilait partout
Or il advint après une amitié de façade que les deux personnages firent bataille
Le Fort orgueilleux qu'il était n'imagina jamais que le Faible pouvait être rusé
Et lorsqu'il vint à deviner les contours de la ruse du Faible il tenta de se défaire des liens qui déjà le recouvraient.
Mais le Faible était bien trop rusé et il parvint à étouffer le Fort que pourtant tout le monde craignait.

Ne vous fiez jamais aux apparences car elles sont brumes face aux qualités essentielles et dans ce monde de finesse, mieux vaut être renard que dragon.

L'amusement se lisait dans les yeux de Klaedr, l'amusent d'une moquerie bien sentie, d'une mouche frôlant à toute vitesse les géants, d'un oiseau tuant un éléphant.

Le Dux arrivait enfin à la cour du Doux et il ne fut pas surpris de voir celui que l'on nommait le Nébuleux en train de discourir, comme d'habitude il s'adressait à Aguératon, à son peuple. Mais que connaissait il de celui ci, que savait il des fermiers qui meurent ignorants que leurs derniers soupirs fut rendu à cause d'une bête inconnue. Que connaissait il d'eux...
Tant de haine dans une voix empreinte de tant d'ignorance. Souillure, abus; autant de mots dont cette guilde qualifiait les autres sans pour autant songer à se les offrir sur un plateau.

Le Nébuleux se tut enfin, terminant ce discours sans intérêt. Klaedr le regarda alors partir, il savait que même si il désirait lui parler cela ne changerait rien. Cette chose continuerait son chemin sans se retourner et le Dux n'en avait que faire. Il voulait parler au peuple, aux seigneurs qui pouvaient aussi être présents. Il se fichait d'une entité sans âge qui baignait dans l'ignorance. Il se fichait d'ailleurs de ce monde, il se fichait même de sa vie....


Pourquoi dites vous que nous pourrissons ces terres alors que notre seul but est de les nourrir de nos connaissances ? Pourquoi parlez vous de défi alors que vous avez rompu votre pacte par les présentes attaques du sieur Eldarin. Mais ne parlons pas de cela. Vous allez entrer en guerre contre nous ? Soit mais vous ne nous éradiquerez pas, notre guilde survivra même si son blason se voit détruire, notre communauté vit en esprit, nous défendons nos idéaux et les servirons jusqu'à la mort. Ne croyez pas que la partie est déjà jouée, ne croyaient pas que nous nous laisserons faire. Nos moyens sont faibles, nos troupes assoiffées et inexpérimentées mais nous nous battrons et ce jusqu'à notre mort voir plus. Le Cercle nous survivra, la voie d'Eques sera tant que l'homme vivra.
Vous vouliez la guerre, vous l'avez...


"Je n'avais plus rien à dire, que répondre à ces brutes ignorantes, que leur dire : rien. Le néant leur appartenait d'ailleurs. J'aurais pu me taire mes des mots brûlaient mes lèvres, hurlant pour sortir..."

Vous, les Avallons, avaient été de grands guerriers et peut être l'êtes encore aujourd'hui mais vous devez savoir rester un souvenir, savoir quitter les terres qui n'ont plus besoin de vous. Restez un souvenir ou retournez dans vos tombes...

Le Dux se tut, il avait enfin finit de parler. Il ferma les yeux, un seigneur ne tarderait pas à s'exprimer et encore il lui faudrait répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cessons de tourner en rond...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut il tourner la page et oublier ???
» Fait tourner la beuh, maaaaan (8) [PV Heaven Blackwood]
» faire tourner le jeu en arrière plan
» Tourner la page sans oublier le chapitre précédent..| Jethro
» Un bâton, dans un rond, dans un triangle... [Franz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aguératon - Les Royaumes Oubliés :: Jeu [RP] :: La Capitale - Alérandir Daäh :: La Cour du Doux-
Sauter vers: