AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [G] Le quartier pauvre subissant la rébellion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
éorus
Grand orateur
avatar

Nombre de messages : 1165
Participation RP : 44
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: [G] Le quartier pauvre subissant la rébellion   Jeu 22 Jan - 23:31

Vers la fin de la nuit, ils avaient entendu les premiers cris venant du quartier riche, puis des cris différents et bien plus nombreux venant du quartier populaire et là avec les premiers rayons du soleil, les habitants du quartier pauvre se réveillèrent avec surprise. Des troupes armées circulaient dans tout le quartier, ils étaient de plus en plus nombreux. Des combattants de première catégorie à priori. Ils se disaient représenter le bras armé de la rébellion, le glaive de la dame de la rébellion.

Vous avez vu, ce sont nos sauveurs, ils viennent nous libérer du doux enfin.

Mesdames et messieurs, la révolution est en marche, veuillez rester dans vos chaumières pour le moment. Toutes personnes causant des troubles dans le quartier pendant le changement de pouvoir sera maitrisé immédiatement afin qu’aucun pillage de puisse avoir lieu pendant les troubles.

Cette annonce faite par un soldat dans la rue refroidi un peu tout le monde mais les rassura en même temps. Il y avait deux raisons à la venu des mercenaires dans ce quartier, la première était bien évidemment la maitrise totale du quartier pour la rébellion mais la deuxième était tout autre. Ils étaient là pour éviter que les personnes du quartier pauvre migrent vers le quartier populaire. Si cela se passait, ils profiteraient certainement de la rébellion pour piller les maisons. Ainsi la majorité des mercenaires coupèrent tous les passages reliant le quartier pauvre et le quartier populaire.

Dans un coin du quartier, un grand guerrier immense donnait des ordres. Ce général était écouté car il était de loin le plus fort de tous ces soldats, un guerrier émérite confié aux ordres du seigneur cyrus. Ainsi, pour le moment, les troupes étaient dirigées par cet homme nommé plosair. Il les organisait de deux manières. Il y avait les soldats qui devaient totalement maitriser le quartier en désarmant les gardes hostiles et les soldats qui se formaient en bataillons de 20 hommes afin d’investir le quartier populaire et le quartier pour les sécuriser une fois la révolution terminée.

Toi là, dépêche toi d’aller rejoindre ton groupe, et toi, tu fais quoi ici, bouge toi allé.

Chef, les premiers combats viennent de commencer, ou doit-on mettre les morts ?

Prend deux bataillons avec toi et enterre les immédiatement, nous devons éviter tout risque d’épidémie.

La rébellion venait de toucher le dernier quartier de la capitale. Il était trop tôt pour se réjouir car la rébellion ne faisait que commencer et elle risquait de durer plus longtemps qu’attendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyandäran
Grand orateur
avatar

Nombre de messages : 700
Participation RP : 4
Inscription : 30/06/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: [G] Le quartier pauvre subissant la rébellion   Sam 24 Jan - 16:42

Quelques murmures anxieux, puis des cris et enfin les hurlements arrivèrent… Le quartier pauvre à son habitude calme tel les eaux d’un lac venait aujourd’hui de se réveiller… La colère et la peur habitant chaque être humain de ce sinistre endroit où le vice et le crime sont monnaie courante faisaient à présent surface de manière conséquente…

Le bruit commit par plusieurs perturbateurs et les lames des mercenaires ôtant la vie des malheureux causeurs de troubles me réveilla, mes pupilles commençaient à s’habituer à la lumière quand je vis avec effroi l’endroit où j’avais sommeillé, une auberge aussi miteuse que mal famée. De plus j’étais en compagnie d’une femme à l’allure douteuse, encore une traînée vagabondant les miséreuses rues du bourg… Qu’est-ce que j’avais fait ? Mes atouts de soie empestaient l’alcool, l’ivresse m’avait menée au trépas…
Je dévalai les trois étages branlant de la taverne pitoyable et enfin, je pus respirer l’atmosphère remplit de souffre du faubourg défavorisé, des maisons brûlaient des vieillards, femmes, enfants mouraient empalés, étranglés, violés par des mercenaires répugnants. Je déambulais les rues le regard vide, mon esprit arpentant de sombres souvenirs, quand une de mes bottes heurta un corps dépourvu de vie. Le cadavre gisant à mes pieds avait étalé tripes et boyaux le long de la route peu fréquentée, une nausée m’envahit, je la refoulai et avant de repartir en direction des nombreux cris je pris la sombre cape du mort afin de passer inaperçu.

L’aube venait d’arriver et déjà grand nombre de corps sans vie recouvraient les pavés ensanglantés des rues infortunées.

Je pris une de mes plumes puis sortis de ma besace un carnet relié de cuir, je voulus décrire la scène à laquelle j’assistais mais l’inspiration s‘échappait de ma tête… j’arrachai et laissai choir la feuille où seulement deux simples mots avaient été griffonnés. « Sédition inutile ». Le papier porté par le vent alla éponger le front glacial d’une femme enceinte au regard inexpressif …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garde d'Alérandir Daâh
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 24
Participation RP : 2
Inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: [G] Le quartier pauvre subissant la rébellion   Lun 26 Jan - 2:52

Les gardes d'Alérandir Daâh arrivèrent au pas de course aux quartiers pauvres,la où la rébellion était la plus forte, mais où les gens n'étaient pas assez informés car trop oubliés du haut peuple, la garde évitait même de trop traîner dans ce quartier car on y attachait d'étranges disparitions, d'étranges meurtres... Mais là, la situation était critique on rapportait que des mercenaires s'emparaient des quartiers pauvres... Mais la garde n y tenait pas et elle espérait l'aide de la population où de quelques seigneurs pour en venir à bout... Un lieutenant partit au triple galop pour chercher de l'aide à l'extérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorvald
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 392
Participation RP : 24
Inscription : 22/11/2008
Age : 50

MessageSujet: Re: [G] Le quartier pauvre subissant la rébellion   Ven 30 Jan - 20:06

Le désordre fut grand dans les quartiers pauvres. Le petit peuple déjà fort peu gâté par la vie, ne fut pas épargné par la rébellion. Les ruelles furent vite désertes, et offrirent un spectacle d’une grande désolation. Les habitations déjà en bien piteux états furent abandonnées laissant le champs libre aux pillards voyant là une occasion de grappiller une bien maigre rapine. Seuls quelques bataillons de la garde osèrent encore s’y aventurer de temps à autre afin de mettre un terme à ces brigandages et tenter d’y rétablir un ordre très précaire tant la débauche fut grande.

L’odeur fétide des cadavres ensanglantés et dans un état de décomposition avancé se mêla aux effluves des ruelles malpropres sur des relents de poubelles débordantes. Celles-ci firent le bonheur d’une vermine grouillante de cafards, cancrelats et autres blatte, qui trouva là un véritable trésor, source inépuisable de nourriture. Ça et là, de monstrueux rats hideux et repoussant, se disputaient les restes de ce qui fut probablement une belle poule bien en chaire.

Un petit groupe de pigeons apparut dans le ciel et fit une pause auprès d’une fontaine dans laquelle baignait le cadavre d’un animal méconnaissable, bouffi et boursouflé par un séjour trop long dans cette eau aux effluves nauséabondes.
Les ramiers n’y prêtèrent pas la moindre attention, ils semblèrent plutôt à la recherche de quelque chose ou quelqu’un.
Deux d’entre eux reprirent assez rapidement leur envol et disparurent au coin d’une rue. Le dernier demeura un instant becquetant l’une ou l’autre miette tout en conservant tous ses sens en éveil.

Soudain un homme déboucha d’une ruelle adjacente, il prenait des notes tout en déambulant l’air méfiant et pas trop à son aise dans cet endroit hostile.

Le pigeon se dressa sur ces pattes et en deux coups d’aile alla se poser sur épaule tout en émettant un roucoulement mielleux. L’homme surpris eut un léger mouvement de recul, trébucha sur un tas de gravas et tomba en arrière sur son séant. L’oiseau effrayé s’envola à nouveau pour finalement se poser à côté du malheureux. Ce dernier aperçut un parchemin finement roulé, cacheté d’un petit sceau de cire, accroché à la patte de l’animal, qui fut bien un des seuls êtres inspirant confiance et sympathie dans ce décor funèbre.

L’homme n’y tint plus, la curiosité fut plus forte que sa raison. Il faut avouer que ce fut peut-être là une aubaine pour un journaliste en mal d’information suffisante pour la rédaction d’un article. Hyandaran, c'est le nom de cet homme, défit le petit rouleau du pigeon qui se laissa faire sans sourciller, se releva, brisa la sceau et déroula le message. L’écriture était petite mais belle et régulière. Sa lecture en fut plutôt aisée.

Citation :
Vous qui découvrez cet appel, illustre et improbable destinataire, vous devez de mettre le peuple en garde.
En garde contre Dame de la rébellion qui ne poursuit que de sombres desseins, elle n’a pour objectif que de tenter de sauver sa misérable personne, en jetant poudre aux yeux de quelques seigneurs corrompus qui apprendront à leurs dépends qu’il courent à leurs pertes.
Le peuple doit ouvrir les yeux et redresser la tête.
Le soulèvement plongera le pays dans la désolation et la misère. Certes l’absence du Doux ne plaide pas en sa faveur, mais le pays ne manquait pourtant de rien.
Refusez les affres d’une guerre dont personne ne sortira vainqueur.
Soutenez le pouvoir en place.
Soutenez le Sieur Griffon qui poursuit de bien plus louables ambitions : le bonheur et le bien être du peuple.
Thorvald le bon et les Vikings, soutenons la juste cause. Sacoridie, mon Royaume est disposé à accueillir et protéger nos partisans.
Rejoignez nous !

A peine eut-il lu les derniers mots que le pigeon s’envola vers le ciel, il le regarda s’éloigner. Une belle et longue plume aux reflets bleutés tomba de nulle part pour venir se loger au creux de sa main.
Il entendit alors une petite et douce voix chuchoter à son oreille.

Bonté d’âme se lit dans ton cœur.
Quand de mon maître besoin tu auras
Cette plume bleue tu caresseras
Par trois fois et sur toute sa longueur,

Je viendrai, en messager ailé,
répondre à ton loyal souhait.
De ta parole le porteur je serai.
A son destinataire il te suffit de penser.

Mais prends garde car dans ton âme je lis !
Maudit seras-tu si la plume noircit !


Interloqué il regarda autour de lui et ne vit bien entendu personne, le pigeon aussi avait disparu.
La triste réalité refit surface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvikings.bbactif.com/
éorus
Grand orateur
avatar

Nombre de messages : 1165
Participation RP : 44
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: [G] Le quartier pauvre subissant la rébellion   Jeu 5 Fév - 0:10

Du bas quartier, les mercenaires s'organisaient suivant le plan initial, sécuriser le quartier, envahier le quartier populaire et investir les murailles pour vérrouiller les portes afin d'éviter les renforts de troupes extérieures.

Bataillons 5 et 6, dirigez-vous vers la muraille, n'hésitez pas à éliminer les quelques gardes qui se trouvent là-bas s'ils vous causent des problèmes. Ensuite sécurisez la grande muraille et renforcer la grande porte.

Oui général.

Les deux bataillons partirent en direction de la muraille quand d'autres bataillons se dirigèrent vers l'endroits ou les combats faisaient rage, à savoir le conflit entre les mercenaires et les gardes. Peu à peu, les gardes se faisaient repousser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
éorus
Grand orateur
avatar

Nombre de messages : 1165
Participation RP : 44
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: [G] Le quartier pauvre subissant la rébellion   Ven 17 Avr - 0:50

Lorsue les bataillons de mercenaires surivants revinrent en courant du quartier populaire, les troupes restées dans le quartier pauvre comprirent rapidement comment était en train de tourner la bataille et prirent rapidement leurs jambes à leur cou.
Ainsi, en l'espace de quelques minutes, le quartier des marginaux reprit son calme habituel et ses habitants reprirent leurs vie oubliées de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [G] Le quartier pauvre subissant la rébellion   

Revenir en haut Aller en bas
 
[G] Le quartier pauvre subissant la rébellion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bazar au quartier pauvre ( D - Renz et Snow )
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Chavez traite Obama de « pauvre ignorant »
» Un quartier de Mordheim
» DALIDA son quartier et maintenant là où elle repose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aguératon - Les Royaumes Oubliés :: Jeu [RP] :: La Capitale - Alérandir Daäh :: Le Quartier Pauvre-
Sauter vers: