AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation, Volgix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Volgix
Apprenti


Nombre de messages : 91
Participation RP : 16
Inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Présentation, Volgix   Ven 2 Jan - 17:55




Volgix est né d’Abralix le Celte, un homme qui fut capturé par les Vikings lors d’un raid sur les terres celtiques, et de Fjotra dite la perfide, femme de souche Viking. C’est d’ailleurs elle qui donna à son fils le prénom de Volgix, désirant que celui-ci ait une appellation rappelant quelque peu ses origines paternelles.
Par sa bravoure, Abralix fut reconnu comme l’égal des autres hommes du village.

Ainsi donc il naquit chez les Vikings et fut aussi reconnu comme l’un des leurs.

Vers l’âge de dix ans, il commença pour de bon l’apprentissage du maniement des armes, mais il semblait avoir une prédilection pour l’arc, qu’il maniait fort bien dès sa jeunesse. Bien que la hache simple et légère lui plut tout autant.

Ce n’est que plus tard qu’il s’intéressa à la plume, arme qui pouvait se relever aussi dévastatrice, voire plus, que les précédentes mais qui était fort dur à manier. Il fut donc instruit par un sage de son village, selon la volonté de son père, qui avait désormais une place assez importante dans la hiérarchie Viking puisqu’il était devenu le chef d’un petit village. Parmi les chefs, il n’était pas en position de supériorité mais il faisait tout de même des Grands.

Les années s’écoulèrent alors, et ainsi vînt la mort du père, qui entraîna Volgix à la tête du village. Ce village se nommait Oralian.

Peu à peu, Oralian donc, grandit et forcit, elle devînt l’une des forteresses Vikings par sa culture et sa force militaire. Quand à Volgix, il apprit à se faire apprécier et respecter de ses hommes et de son peuple qui le surnomma « Volgix Le Sage », pour ses actes réfléchis et son envie de faire progresser les siens sans nécessairement passer par la guerre, bien que celle-ci soit souvent inévitable.

D’abord vu comme un pleutre pour son manque d’agressivité, alors nommé courage, avec le temps sa renommée grandit car bien qu’il soit généralement calme, posé et préférant la diplomatie à la violence directe, il avait déjà fait ses preuves au combat et était reconnu comme un bon guerrier et un excellent stratège.

Abattant d’abord ses ennemis à distance, à l’aide de son arc, surnommé Lamentation, Volgix faisait souvent mouche, résultat d’un entraînement immodéré. Cet arc d’une grande valeur fut réalisé par le meilleur artisan en archerie et le plus habile sculpteur que Volgix put trouver à ses débuts en tant que Chef.
Fait de bois d’if, il fut très bien conçu et est d’une grande beauté malgré sa simplicité apparente, dès le départ, cette arme fut faite pour la guerre, et uniquement pour celle-ci.

Mais, « Le Sage », savait aussi manier la hache lorsque cela s’imposait. Appartenant à son père, elle lui fut léguée en même temps que le trône, elle avait alors été nommée Tourment. Volgix s’est adapté à merveille de cette arme facile à manier, légère mais très tranchante et qui avait amplement mérité son nom, ce qui d’ailleurs ne pourrait que se justifier d’avantage avec le temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volgix
Apprenti


Nombre de messages : 91
Participation RP : 16
Inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Présentation, Volgix   Dim 19 Avr - 14:27

Depuis quelques lunes déjà, Volgix et son peuple s’étaient installés dans le Grand Nord, là où ils avaient accosté dès leur arrivée en Aguératon.

La construction des villages et cités fut lente et difficile ; les villageois, déjà fort harassés par la longue traversée, étaient maintenant confrontés à un froid d’une rudesse équivalente à celle de leur pays d’origine, alors qu’ils s’attendaient à de denses forêts qui se dresseraient de part des plaines verdoyantes, faciles à cultiver et généreuses dans leurs récoltes.

Malgré cela, le peuple Oralien, fort de ténacité, continuait de lutter pour s’installer en ces terres, hostiles, mais qui leur octroieraient de quoi vivre.

Ainsi, peu à peu, le royaume d’Oralian se bâtissait tant bien que mal, mais ceci était sans compter l’arrivée d’intrépides et tenaces créatures qui, poussées par faim et la soif, s’en allèrent attaquer toute forme de vie civilisée du continent. Les gobelins, car c’est ainsi qu’on les nomme, pillèrent et saccagèrent à travers Aguératon tout entier, et le Grand Nord ne fit pas exception à la règle.
A la vue de ces étranges créatures, et après avoir essuyé plusieurs douloureuses batailles, on fit construire des fortifications et une armée se mit en place pour lutter contre le nombre croissant de Gobelins s’attaquant au royaume.

Nombre d’honorables guerriers trouvèrent la mort lors de ces affrontements sanglants, mais, malgré tout, ils avaient réussis à repousser l’ennemi bien que le bilan matériel tant qu’humain de ces affrontement fut lourd.

Mais le sort s’acharne ne s’emblait pas vouloir lâcher prise. Peu après le refoulement des gobelins, la rébellion qui grondait en Aguératon éclata.

Toutes les régions furent touchées, l’ordre fit place à l’anarchie où toutes sortes de brigands prospérèrent ; ceux-ci, de plus en plus organisés, allèrent jusqu’à prendre d’assaut des villages ou villes fortifiées.

Dans tout Oralian, de terribles affrontements eurent lieu même si les brigands étaient peu à peu et laborieusement repoussés hors des frontières Oraliennes.
Le bilan fut catastrophique.
En Oralian, des milliers de morts et de blessés furent à déplorer, sans compter des villages entiers détruits et saccagés.

C’en était trop, le peuple Oralien était terriblement démoralisé et perdait courage. Volgix mit alors à l’œuvre le projet qu’il avait envisagé après les assauts gobelins : il irait avec son peuple rejoindre la presqu’île d’Emeraude. De plus, c’est là-bas que tout les autres Gardiens d’Asgard séjournaient, là-bas était leur fief, et il s’en irait le rejoindre.
La nouvelle fut bien accueillie parmi le peuple ; tous avaient hâte de rejoindre de plus accueillantes contrées.
C’est ainsi que toute la population Oralienne voyagea jusqu’à l’île, où elle s’installa et rebâtit le royaume, renforçant encore la présence des Gardiens d’Asgard sur l’île. Avoir émigré une nouvelle fois offrait des atouts considérables pour le royaume aux yeux de Volgix.
Peu à peu, Oralian redoubla de puissance, profitant des multiples atouts qu’offraient les terres insulaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation, Volgix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aguératon - Les Royaumes Oubliés :: Jeu [RP] :: Aguératon - Epopées-
Sauter vers: