AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Privé] Une nuit bien étrange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xalendan
Légende
avatar

Nombre de messages : 1917
Participation RP : 41
Inscription : 10/04/2008
Age : 24

MessageSujet: [Privé] Une nuit bien étrange   Mar 28 Oct - 1:22

Dans la nuit, j'étais là... Assis à coté d'un grand chêne dont les feuillages me caressaient le visage. Je sentis quelques gouttes de pluie tomber sur mon visage, tête posée contre le tronc de l'arbre, je sentais la sève coaguler dans mes cheveux, l'air était sec, de temps en temps, une petite brise d'air vint me rafraîchir. C'était la pleine lune... Je regardais le ciel, noir, comme les ténèbres qui envahissaient peu à peu ce bas monde. Les étoiles étaient si belle cette nuit-là, elles brillaient toutes de milles feux... Cette soirée était bien calme, c'est pour ceci que je m'étais retiré du brouhaha de la capitale, et donc de mon poste. Ce soir là, j'étais pensif, je me demandais bien se que j'allais faire de mon avenir. Guerre, bataille, sang, soif de pouvoir, voilà se qui animait la convoitise de bien des hommes, mais de bien des femmes aussi... Rien de tout cela ne m'intéressais réellement, la seule chose qui me tenait à coeur, était le bien du peuple, la justice, etc. Certes, que des paroles pour les uns, d'autres n'attendaient que de voir de leurs propres yeux... Je commençais peu à peu à m'endormir, bercé par le vent qui sifflait dans les feuillages...

Tout à coup, je fus interrompu dans mon sommeil par un étrange bruit venant du bosquet, non loin d'où je me trouvais. Pris par la curiosité, je me dirigea donc vers le bosquet, voulant connaître l'origine de ce bruit, qui ressemblait au craquement d'une branche. Le vent commençais à souffler de plus en plus, la main sur mon épée, je m'approchais peu à peu du bosquet. Je commençais à percevoir dans la pénombre une forme dans les buissons. Soudain, j'entendis un grognement, au début, je pensais tout simplement à un chien errant, mais écoutant plus attentivement, j'ai de suite compris qu'elle était cette chose. Je reculais doucement tout en sortant mon épée de son fourreau.
La larme d'Inzdël, c'était une lame d'argent, forgée dans les tréfonds des Montagnes Éternelles, par un forgeron nain dont le nom n'était connus de personne.
Ainsi, mon épée sortie, je reculais encore et encore, la bête, quant à elle, sortait du bosquet en se dirigeant vers moi. C'était une Strige, blessé, mais tout de même...

Les Striges... Ces créatures sont au départ des femmes, qui sont, transformées à cause d'une malédiction souvent lancée pour infliger une sanction aux meurtrières. Elles sont dévorées petit à petit par leurs propres lamentations, par les esprits des êtres qu'elles ont tués auparavant, c'est pour cela qu'elles éprouvent une haine profonde envers les êtres vivant, qui, généralement, finissent dans leur panse. Les Striges chassent généralement en groupe, se qui m'étonna donc, c'était de ne voir qu'une strige, et non plusieurs. Une Strige est très difficile à battre seul, la seule chose, donc, qui me rassurait sur le moment, c'est qu'il ne restait plus beaucoup de temps avant l'aube...
La Strige tournait autour de moi, je tentais de rester calme, mais elle pu ressentir ma peur... Oui, j'avais peur, ces créatures ne peuvent être battu que par une lame de sorceleur, se que je ne possédais point. La seule chose que je pouvais tenter de faire, c'était d'essayer de lever la malédiction... Soudain, la Strige s'arrêta net, devant moi, je la regardait droit dans les yeux. Elle émit un léger grognement, puis, plus rien... Elle regarda vers la capitale, je suivis son regard, puis elle se lança sur moi sans que je puisse m'en rendre compte. Je réussis à la repousser en la blessant à la joue. Le duel entre la Strige et moi même ne dura pas longtemps, je réussi, à ma grande surprise, à transpercé sans ventre. Bien que gravement blessé, elle réussit à s'enfuir avant que je ne puisse lui donner le coup de grâce. Je me disais que j'avais réussi à la faire fuir seulement parce qu'elle était déjà blessé. J'avais eu de la chance cette nuit-là, d'ailleurs je décidais de rentrer à la capitale...

Le jour s'était déjà levé depuis quelques heures... Les habitants fourmillaient déjà dans les rues, chacun avec ses préoccupations. Quant à moi, j'avais pris ma ronde d'Hastrateur depuis peu... Cette journée s'annonçait plutôt calme... Puis, j'ouïs dire qu'un meurtre avait eu lieu dans la serre proche du cimetière. J'allais donc voir se qu'il en retourné, en arrivant sur les lieux, je poussais la foule pour me frayer un chemin. Je vis la victime, une femme, j'entendis le mot «princesse» dans la foule... En voyant ses blessures j'eus un haut le coeur, je me mis à genoux. C'était elle... Oui, c'était elle... La Strige...


Dernière édition par Xalendan le Mer 29 Oct - 0:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xalendan
Légende
avatar

Nombre de messages : 1917
Participation RP : 41
Inscription : 10/04/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: [Privé] Une nuit bien étrange   Mar 28 Oct - 2:42

J'étais là... Devant cette femme à la beauté infinie, bien que blessée, défigurée par la marque de mon épée sur sa joue... Ses yeux étaient du même bleu que les océans, ses cheveux, d'un noir ténébreux, étaient recouvert de sang... Des flashes de notre combat m'apparaissaient de temps en temps, je ne pouvais m'en défaire... Mon comportement ne resta pas inaperçu aux yeux de certains... Les enquêteurs m'interrogèrent maintes et maintes fois sur cette femme. Je leur répondait que je ne l'avait jamais vu auparavant, que je ne la connaissait pas, mais ils insistaient...

Je fus mis à pied, puis envoyé en cellule, là, j'aurais le temps de réfléchir m'avaient-ils dit... Ma cellule était froide, elle était remplit de foin, je n'avais pas de fenêtre, pas de compagnons de cellule, rien. Ils avaient eu raison, je réfléchissais... Qui pouvait bien être cette femme ? Pourquoi, si s'était une princesse, avait était-elle maudite et transformée en Strige ? Je me posais beaucoup de questions, mais il ne me vint aucune réponse... J'avais froid, le temps passait, je n'avais aucune nouvelle de l'enquête, je ne savais même pas depuis combien de temps j'étais dans cette cellule. Un mois ? Deux mois ? Plus ? Difficile à dire...
Le temps passait, peu à peu, je perdais la raison... J'avais du mal à faire la différence entre le réel et l'imaginaire, la Strige de cette fameuse nuit venait me hanter chaque nuit dans mes cauchemars. Je me revoyais dans l'obscurité de la nuit, cette nuit ou tout changea, cette nuit ou je me battus contre cette Strige qui n'était autre qu'une princesse... Une princesse meurtrière ? Très peu de chance, voir aucune, non...
Le réel et l'imaginaire s'étaient définitivement mélangé dans ma tête, mon teint devint pâle, la fièvre montait, je ressentais un tel mal, que je croyais que ma tête allait exploser, mes entrailles me faisaient atrocement souffrir... Mes yeux se retournèrent, je convulsais, et......

J'étais là... Sur mon lit, dans mes appartements... Je transpirais, je me leva et j'allais me regardé dans la glace, rien... Aucune trace des mes tourments passé... Je sortis dehors, dans la capitale, je me dirigea vers la serre près du cimetière, et rien... Il ne restait aucune trace du passé, enfin, si tout cela s'étaient réellement passé. N'était-ce qu'un rêve ? Un simple rêve ? Si tel était le cas, un rêve bien étrange...


Dernière édition par Xalendan le Mer 29 Oct - 0:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Privé] Une nuit bien étrange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bien étrange rêve...
» Jade Bennson - Hey ! What did you expect ?
» {CLOS} [PV] Une cohabitation bien étrange... {Leevo}
» Une nuit bien mystérieuse (PV Nasty)
» Une grotte bien étrange [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aguératon - Les Royaumes Oubliés :: Jeu [RP] :: La Capitale - Alérandir Daäh :: La Cour du Doux-
Sauter vers: